Une façade d’église à embellir tout au long du Carême

But : faire comprendre aux enfants la construction de l’Église (comment agir).

Regardons l’église : les portes sont grandes ouvertes, ses pierres sont pâles et le vitrail est vide. Au fur et à mesure du Carême, nous allons l’embellir, rendre les pierres ‘vivantes’, colorer le vitrail, à l’image de notre cœur, en accueillant et donnant sens à la Parole reçue chaque dimanche. Quand nous écoutons la Parole de Dieu, l’entendons-nous vraiment ?

Chaque semaine, après avoir écouté la Parole de Dieu nous proposons :
-  De mettre en couleur une des pierres,
-  De repasser le contour de la pierre au feutre
-  D’écrire un message sur la pierre ;
-  De compléter d’une couleur le vitrail.

Le jour de Pâques, quand toutes les couleurs du vitrail sont posées, découper la silhouette de Jésus pour la coller au centre du vitrail. Pour finir l’ensemble, colorier le paysage ; le compléter en dessinant des fleurs, un arbre en fleurs… signe de la nature qui revit au printemps.
Voyez en bas de page les propositions pour chaque semaine (mercredi des Cendres inclue) : évangiles, efforts de Carême, explications...

PDF - 635.8 ko
Télécharger la version noire et blanche
© Catherine Ansaldo
PDF - 958.9 ko
Télécharger la version en couleurs
© Catherine Ansaldo

Tout ceci peut se faire sous forme de prière
-  Prendre un refrain d’acclamation de la Parole de Dieu ou faire appel à l’Esprit Saint afin qu’il nous rende attentif à l’écoute de la Parole et qu’il nous éclaire (voir proposition). On ne chante pas l’Alléluia pour mieux le retrouver à Pâques.
-  Écouter la Parole de Dieu (l’Évangile du mercredi des Cendres puis, dimanche après dimanche l’Évangile du jour),
-  Mieux comprendre un mot difficile,
-  Garder dans son cœur une parole, un mot, une résolution…,
-  Embellir l’église en complétant les pierres au fur et à mesure et en colorant le vitrail. En passant devant l’église de notre quartier, regardons les vitraux : à l’extérieur, ils sont sombres, on ne voit pas ce qu’ils représentent. Mais si on entre à l’intérieur, et surtout si le soleil brille, tout se colore, s’illumine, et le dessin du vitrail se révèle, traversé par la lumière.
-  Terminer ce moment en rendant grâce à Dieu de ce qu’il nous a fait découvrir
-  Finir par un chant (voir proposition)

Écouter la Parole, qu’est-ce à dire ?
Pour nous aider à être attentif, nous pouvons regarder un visuel de la scène (voir propositions des visuels du puzzle de Carême année A) ou se représenter la scène intérieurement.
Qu’est-ce qui retient mon attention ? Une parole, un mot, une attitude de Jésus que je garde dans mon cœur. Je peux m’appuyer dessus. Sa Parole m’éclaire ; Dieu me parle.

Deux propositions pour embellir l’église :
-  En groupe, en équipe de caté, en famille…
-  Chacun individuellement : et moi ?

Proposition de chants

Pour acclamer la Parole de Dieu et faire appel à l’Esprit Saint

« Parole de Dieu, parole de Vie. »
Texte Christine Ponsard. Musique : Jean-François Kieffer
Texte et gestes : « Ils chantent Dieu de tout leur corps » Le Sénevé/Cerp

Pour finir le temps de prière

« Nous sommes la maison que Dieu construit »
Texte et musique : Anne Mayol
Texte et gestes : ‘Ils chantent Dieu de tout leur corps’ Le Sénevé/Cerp

Une façade d’église à embellir tout au long du Carême

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse