Dossier. Le Denier de l’Église : une question de jeunes, aussi !

Paris Notre-Dame du 18 avril 2013

Parole d’Église : Jean-Luc Moens : « On a pris conscience de la nécessité d’évangéliser » • Témoignages : JMJ : Rio à Paris • Événément à venir : En 2013, la planète Ozanam vibre ! • Enquête : Être maman : une mission spécifique

Parole d’Église : « On a pris conscience de la nécessité d’évangéliser »
Jean-Luc Moens, délégué de la communauté de l’Emmanuel pour l’Amérique et l’Océanie, membre du Conseil pontifical Cor unum.

Témoignages : JMJ : Rio à Paris
Soirées brésiliennes,menus gastronomiques et concerts sont au programme dumois d’avril dans plusieurs paroisses parisiennes. Organisés par les 18-30 ans qui s’apprêtent à partir pour les JMJ de Rio du 23 au 28 juillet, ces événements contribuent à financer leur périple et à préparer les cœurs.

Événement à venir : En 2013, la planète Ozanam vibre !
Un siècle et demi après sa mort, Frédéric Ozanam est toujours vivant ! C’est ce que rappelle la Société de Saint-Vincent de Paul qui fête cette année ses 180 ans de charité et le bicentenaire de la naissance de son fondateur. De nombreux événements sont prévus pour faire rayonner l’œuvre et le message du jeune bienheureux.

Enquête : Être maman : une mission spécifique
Chaque mardi matin, elles se retrouvent quelques heures autour d’un café, dans une salle paroissiale de Ste-Marie des Batignolles (17e). Ces mamans prennent ainsi le temps d’échanger sur des sujets qui leur tiennent à cœur. À l’heure où la théorie du genre fait
parler d’elle, Paris Notre-Dame a enquêté auprès de ces mères de famille pour décrypter ce qui fait la spécificité de leur mission dans leur couple et auprès de leurs enfants.

Culture : Le diable, Frank Sinatra et moi
Jusqu’au 28 avril, la compagnie du Caillou blanc interprète La Tactique du diable, adaptée du roman de Clive Staples Lewis. Vérités de foi, humour et jazz sont au menu, dans une mise en scène réussie, servant le mal sur un plateau d’argent.

Dossier : Le Denier de l’Église : une question de jeunes, aussi !

Aujourd’hui, 37% des ressources du diocèse de Paris proviennent du Denier de l’Église. Si les plus de 65 ans font preuve de grande générosité en la matière, les plus jeunes, eux, n’ont pas le réflexe de donner. Pourtant très investis dans leur vie spirituelle et très engagés dans leur communauté locale, ces 20 000 jeunes catholiques n’ont pas conscience de la nécessité pour l’Église de recevoir régulièrement cette contribution financière, signe de leur appartenance et de leur soutien. Aussi le diocèse de Paris a-t-il souhaité lancer, il y a deux ans, une enquête pour comprendre pourquoi les 18-30 ans n’étaient pas au rendez-vous du Denier de l’Église et voir comment les rejoindre au mieux. Dans un deuxième temps, une grande campagne internet a été menée pour les toucher. Elle se poursuit aujourd’hui dans les paroisses par le biais de moyens concrets. Tour d’horizon.

Une campagne pour les 18-30 ans
À l’origine de l’enquête, puis de la campagne menée auprès des jeunes pratiquants de 18-30 ans à Paris, Christophe Rousselot, directeur du développement des ressources pour le diocèse, revient sur la démarche menée. Vicaire général à qui est confiée la responsabilité des jeunes, Mgr Bruno Lefevre Pontalis éclaire les problématiques pointées de son regard de pasteur aguerri.

  • Repères
    Soucieuse du renouvellement des générations donnant au Denier de l’Église, l’équipe diocésaine en charge des ressources à Paris a lancé, en 2011, une enquête auprès des jeunes catholiques pratiquants, pour comprendre leur attitude à l’égard du Denier.
  • Il a décidé de donner, il témoigne
    Depuis quatre ans, Gilles donne au Denier de l’Église. Pour ce père de famille de 29 ans, ce geste qu’il a automatisé est une façon de “reprendre le flambeau” des générations précédentes.

Une campagne web pour les jeunes

  • Ce qu’ils en disent
    Pour élaborer son dispositif de communication sur le Denier, l’équipe « Développement des ressources » du diocèse a choisi d’écouter ce que les jeunes catholiques pratiquants parisiens avaient à leur dire. Petit florilège.
  • Revue de presse
    Depuis janvier, journaux, sites internet et blogs ont relayé la campagne vidéo du Denier de l’Église. Les médias ont été marqués par l’humour et la modernité de l’outil.
  • Le site mondeniermaparoisse.fr

Communiquer en paroisse et toucher localement
Pour le rendre plus accessible et lever certains tabous, plusieurs jeunes ont récemment présenté le Denier de l’Église aux 18-30 ans de leurs paroisses, s’appuyant sur leur propre expérience et sur la nouvelle campagne. Enquête.

  • Il est impliqué dans sa paroisse, il témoigne
    Le P. Nicolas Troussel, vicaire à N.-D. des Champs (6e), a été sollicité pour déployer la campagne terrain du Denier sur sa “paroisse-test”. Il explique l’importance de s’appuyer sur un jeune impliqué dans la paroisse pour solliciter ses pairs.
  • Zoom sur d’autres diocèses
    Trois campagnes Denier décalées de Lyon, des Vosges et de Saint-Etienne

Des pistes pour agir
Pour faire du Denier de l’Église une affaire de jeunes, il existe des moyens concrets. Voici quelques idées pour les aider à donner et à mobiliser autour d’eux.

S’abonner en ligne à Paris Notre-Dame.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse