Funérailles : « Ne laissons pas le commerce ou l’absence de pratique religieuse guider nos actes. »

P. Stéphane Esclef, curé de Notre-Dame de Lourdes (20e).

Après, il sera trop tard !

Ce texte est paru dans la feuille paroissiale du 24 octobre 2010 de Notre-Dame de Lourdes (20e)

A l’approche du 2 novembre, jour où l’Église fait mémoire de ses fidèles défunts, permettez moi de vous lancer un cri d’alarme. C’est votre pasteur qui s’exprime par le moyen de cet édito. Je suis chargé du bien du troupeau qui m’a été confié par mon évêque, ici à Notre-Dame de Lourdes.

Prenez des mesures pour que vos funérailles soient célébrées dans votre église avec une messe. L’expérience nous le prouve, vos descendants ne sont plus nécessairement en lien avec l’Église. Lorsque survient la mort, c’est bien souvent la panique. Si aucune disposition n’est prise de votre côté, aucune célébration n’aura lieu à l’Église. Dernièrement, c’est ce qui s’est produit pour une de nos fidèles pratiquantes.

La famille opte pour une formule qui correspond bien plus souvent au désir des pompes funèbres. « Avant de fermer le cercueil, une petite musique, un peu d’eau (est-elle bénite ? Nul ne le sait), un texte profane, une photo, et hop, l’affaire est classée. »

Est-ce comme cela que vous voulez quitter cette terre pour rejoindre la maison du Père ? Je ne le pense pas.

Alors, je vous exhorte fermement à prendre des mesures pour que cela n’arrive pas. Vous devez impérativement noter dans un endroit visible vos dernières volontés religieuses. Comme l’année dernière vous pourrez trouver un tract pour que vos obsèques soient célébrées à Notre-Dame de Lourdes. Actuellement, 70 personnes ont fait cette démarche.

Plus que jamais il faut le remplir. Vous conservez précieusement un exemplaire et vous nous donnez l’autre. Informez les membres de vos familles pour leur expliquer votre démarche et pensez, si vous le souhaitez, à vos dispositions testamentaires. Après, il sera trop tard !

Il est juste et bon qu’un chrétien baptisé ait des funérailles dignes de ce nom. Ne laissons pas le commerce ou l’absence de pratique religieuse guider nos actes.

Notre foi en la résurrection nous invite à célébrer cette victoire sur la mort. L’Église vous accueille et accueille vos familles, pour vivre cette étape si importante. La liturgie prévue à cet effet est une affirmation de notre espérance pour le défunt tournée vers l’avenir. Le Christ nous attend les bras ouverts pour nous partager sa joie et sa victoire.

A vous les jeunes, qui ne songez pas encore à ce moment, je vous invite à remplir le formulaire qui vous est destiné. Il est important que vous puissiez déjà exprimer votre souhait de funérailles dans l’Église catholique.
Prenons au sérieux toute notre vie jusqu’à son départ mais osons affirmer nos convictions et notre espérance dans ce domaine.

Père Stéphane Esclef,
curé de Notre-Dame de Lourdes (20e)

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse