La Maison Marie-Thérèse (14e) modernise ses espaces

Les Journées d’amitié et d’entraide pour les prêtres, pilotées par l’Association des amis de Marie-Thérèse, se tiendront les 24 et 25 mai. Les fonds récoltés serviront notamment à équiper le nouveau bâtiment de la Maison Marie-Thérèse (14e), établissement d’hébergement pour les prêtres âgés.

JPEG - 77.6 ko
Pour respecter les normes de sécurité et le confort des résidents, un nouveau bâtiment vient d’être construit.
© Bertille Perrin

Au cœur du 14e arrondissement, camouflée derrière quelques arbres, se tient la Maison Marie-Thérèse : une belle bâtisse chargée d’histoire, entourée de deux bâtiments plus récents. Presque deux cents ans après sa fondation par l’épouse de René de Châteaubriand, l’institution continue d’accueillir les prêtres âgés des diocèses de Paris, Créteil, Nanterre et Saint-Denis. Certains religieux ou membres des familles des prêtres peuvent également y être accueillis. La raison d’être de cette Maison ? Permettre aux résidents de poursuivre leur mission sacerdotale ou religieuse jusqu’aux derniers instants. « Nous faisons notamment en sorte que chacun puisse participer, s’il le souhaite, à l’une des trois messes célébrées chaque jour par les résidents », témoigne Patrick Raimbault, directeur de l’établissement.
Pour respecter cette exigence, la direction n’hésite pas à faire des efforts financiers et d’organisation : « La vie de la Maison s’adapte en fonction de la vie spirituelle », assure Patrick Raimbault. Une soixantaine de personnes travaillent ainsi à plein temps pour répondre aux besoins des cent vingt-trois résidents. Le P. Francis Corbière, Père supérieur et aumônier de la Maison, veille, quant à lui à l’esprit qui règne dans l’établissement et cherche à faciliter la vie fraternelle. « Nous sommes un lieu de de vie, avant d’être un lieu de soins, rappelle-t ’il. Nous faisons donc tout pour que les résidents puissent être acteurs de leur vie jusqu’au bout. »

Un projet de foyer

De nombreuses activités spirituelles ou culturelles, mais aussi des séjours de vacances sont ainsi organisés durant toute l’année, y compris pour les plus dépendants. C’est l’Association des amis de Marie-Thérèse qui soutient ces projets et finance en partie les dépenses de la Maison. Installation de lits médicalisés, achat de minibus, rénovation de l’oratoire sont autant d’investissements rendus possibles grâce à elle. Pour respecter les normes de sécurité et le confort des résidents, un nouveau bâtiment vient également d’être construit.

Financé par des legs, subventions et prêts bancaires, il ouvrira officiellement début juillet et abritera quarante-six lits. L’Association recherche désormais des fonds pour l’équiper entièrement. Mais ce n’est pas tout : le projet de l’ouverture d’une résidence sacerdotale est actuellement porté par le diocèse de Paris. L’un des bâtiments d’origine devrait en effet être bientôt transformé en dix-huit logements et un studio de passage, destinés à des prêtres âgés autonomes continuant d’assurer un ministère. Une manière pour eux de poursuivre leur travail pastoral, tout en bénéficiant des aides matérielles de la Maison Marie-Thérèse. Un projet qui contribuera, comme le souligne le P. Corbière, « à réunir dans une même fraternité, des prêtres d’âges et d’origines divers ». • Bertille Perrin

Les journées d’amitié et d’entraide pour les prêtres (JAEP)

Les journées d’amitié et d’entraide pour les prêtres (JAEP), auront lieu cette année encore dans les jardins du monastère des sœurs de la Visitation [1], les 24 et 25mai. De nombreux stands seront à la disposition des enfants et des adultes, le samedi de 11h à 18h et le dimanche de 10h à 18h. Une messe pour les vocations sera célébrée le dimanche, à 11h, suivie d’un déjeuner. Sans oublier la petite pièce de théâtre autour de Marcel Pagnol, présentée par les résidents de la Maison Marie-Thérèse !
- Plus d’infos sur ces Journées

[168 avenue Denfert Rochereau (14e) ; Renseignements : 06 25 25 36 70.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse