Les Jeudis d’Art, Culture et Foi “Le spirituel dans l’art contemporain”

Programme 2016-2017 – 2e session

Série de conférences avec projections. Art, Culture et Foi / Paris poursuit une exploration de l’art d’aujourd’hui en compagnie d’artistes qui ont œuvré pour l’Eglise ou dont la quête spirituelle interroge nos contemporains. Un jeudi par mois de 12h30 à 13h30 à deux pas de la Bastille.

Infos
23 février à 12h30

Pour cette nouvelle année, les trois conférences de chaque session présentent tour à tour de nouveaux sculpteurs, peintres et architectes. La recherche spirituelle des artistes ou leur sensibilité religieuse sera le fil déroulé par les trois conférenciers.
Cette 2e session commence le 19 janvier 2017 avec Stéphane Coviaux, qui explore depuis de nombreuses années les relations de la foi et de l’art au Collège des Bernardins. Il nous ouvrira à l’œuvre de Pierre Soulages puis à celle d’Anselm Kiefer le 23 février 2017.
Enfin, le 23 mars 2017 Michel Micheau nous présentera Maxim Kantor, artiste d’origine russe, un dissident qui travaille notamment en France et dont les tableaux entrent désormais dans nombre d’églises et de musées européens.

JPEG - 7.1 ko
Programme téléchargeable

A Notre-Dame-d’Espérance, 47 rue de la Roquette, Paris 11e. De 12h30 à 13h30, entrée libre, libre participation aux frais.
Renseignements : artculturefoi@diocese-paris.net - 01 78 91 91 65

- PROGRAMME DES CONFERENCES de JANVIER à MARS 2017 :

Jeudi 19 janvier 2017 de 12h30 à 13h30

Pierre Soulages

Par Stéphane Coviaux, diplômé de l’Institut des Arts Sacrés, conférencier et professeur au Collège des Bernardins dans le cadre des Ateliers du Regard. Spécialiste de la peinture de la renaissance italienne, il est l’auteur de nombreux articles et d’un ouvrage sur Fra Angelico. Vitrail de l'abbaye de Conques 1987-1994. Photo F. Mulot

Pierre Soulages est né en 1919. Ce peintre et graveur français, souvent associé à l’art abstrait et à la peinture informelle, est connu pour son usage du noir, qu’il appelle noir-lumière ou outrenoir. Ses toiles, géantes, forcent à l’intériorité, à la méditation. De 1987 à 1994, il réalise 104 vitraux à l’abbatiale Sainte-Foy de Conques, avec l’atelier Jean-Dominique Fleury. A Rodez, le Musée Soulages abrite la plus grande collection de ses œuvres.

Jeudi 23 février 2017 de 12h30 à 13h30

Anselm Kieffer
Anselm Kieffer, Resurrexit, 1973. Sanders Collection, Amsterdam

Anselm Kiefer est né en Allemagne en 1945 et participe au renouveau de la peinture allemande des années 1970, affirmant que le nazisme demeure encore occulté. Son œuvre, singulière, se réfère à l’histoire et aux mythes de la culture nord européenne. Devant cette amnésie allemande ou devant ses paysages désolés, ruinés, inhabités, un recueillement et une intense rumination de l’histoire nous envahit.

Jeudi 23 mars 2017 de 12h30 à 13h30

Maxim Kantor

Maxim Kantor, Traversée de la Mer Rouge, 2012. Photo M. MicheauPar Michel Micheau, professeur émérite à Sciences Po. Michel Micheau anime aujourd’hui la revue en ligne Voir & Dire, dédiée à la présentation critique de manifestations d’art contemporain, et le réseau en charge des expositions ancré au Centre Pastoral Halles-Beaubourg de Saint-Merry.

Maxim Kantor, né à Moscou en 1957, vit entre Oxford, Berlin et l’Île de Ré. Issu de l’underground russe des années 1980, influencé par les artistes de la Renaissance, il s’inscrit dans la tradition expressionniste. Peintre avant tout, il est aussi écrivain, graveur, sculpteur. La spiritualité chrétienne et l’engagement politique traversent son œuvre. L’église Saint-Merry a reçu Merry Cathedral en donation et lui consacrera une exposition en avril 2017.

- PROGRAMME DES CONFERENCES d’OCTOBRE à DECEMBRE 2016 :


Jeudi 1er décembre 2016 de 12h30 à 13h30

Françoise Bissara, une œuvre au service de l’Eglise

Françoise Bissara, Marie de l'Apocalypse, cathédrale de Créteil (94)Par elle-même. Françoise Bissara-Fréreau, peintre et sculpteur, née au Caire d’une mère grecque, vit et travaille en région parisienne. Elle expose depuis 1983. Ses œuvres sont visibles dans de nombreuses collections privées ou publiques.

Membre élue de l’Académie des Arts du Dessin de Florence, section sculpture et de la Royal British Society of Sculptors de Londres, elle est lauréate du Prix de Sculpture Charles Oulmont, Fondation de France. Depuis “sa rencontre avec le Christ", sa foi l’inspire dans son travail sur la matière. Pour elle, l’œuvre prend forme et la guide pas à pas comme une prière. Sa dernière œuvre Marie de l’Apocalypse orne le chœur de la cathédrale de Créteil. Elle réalise aussi des vitraux et des aménagements liturgiques.

Jeudi 10 novembre 2016 de 12h30 à 13h30

Pierre de Grauw, ou l’homme dans la Bible

Pierre De Grauw, Christ aux Outrages, Saint-MerryPar François Boespflug, théologien et historien de l’art, professeur émérite à l’Université de Strasbourg, spécialiste d’iconographie chrétienne. Il s’intéresse aux représentations du divin dans toutes les religions et dans l’art de notre temps.

Pierre de Grauw, peintre, sculpteur et médailleur, né en 1921 aux Pays-Bas, réside en France depuis 1950. Après le Concile Vatican II, il se met au service de l’Eglise. Il est l’auteur de plusieurs œuvres monumentales installées en France et aux Pays-Bas, dans des lieux de culte et des musées. Celles présentées à Pont-Scorf en Bretagne (56620) sont inspirées de thèmes empruntés à l’Ancien Testament et présentées sous un éclairage humaniste.

Jeudi 20 octobre 2016 de 12h30 à 13h30

Le spirituel dans la sculpture contemporaine, du corps à corps au cœur à cœur ?

Emmanuel Saunier, Dante, 1994. DRAC Ile de FrancePar Paul-Louis Rinuy, professeur à l’Université Paris-VIII, président du Comité artistique de Narthex, commissaire de la biennale de sculptures de la maison Caillebotte à Yerres dans l’Essonne.

Depuis Brancusi et Giacometti, la sculpture contemporaine propose de nouvelles expériences du corps et de l’espace à travers la matière. Ces expériences mettent en lumière le lien essentiel entre la matérialité du monde et sa dimension spirituelle. Selon un célèbre aphorisme de Brancusi “La main pense et suit la pensée de la matière”. Après l’exposition d’avril 2016, lors de la biennale de la sculpture à Yerres, sa conférence traite du “corps de la sculpture”.

___________


PROGRAMMES ÉCOULÉS

Programme 2016-2017 - 1ere session. {JPEG} Programme 2015-2016, 2e session. {JPEG} Programme 2015-2016, 1ère session. {JPEG} Programme 2014-2015 {JPEG} Programme 2013-2014 {JPEG} Programme 2012-2013 Programme 2011-2012 Programme 2010-2011 {JPEG} Programme 2009-2010 {JPEG}

Programme 2008-2009 {JPEG}


Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse