L’Église
Catholique
À Paris

“Libre d’aimer jusqu’au bout” : la chronique hebdo #22 de Mgr Jachiet

« N’y-a-t-il rien de plus grand dans tout ce dont l’homme est capable que l’acte qui consiste à s’avancer délibérément et en pleine conscience vers un destin de souffrance et de mort par un choix mûri dans la foi, l’espérance et l’amour ? »

" Libre d’aimer jusqu’au bout " : la chronique hebdo #22 de Mgr Jachiet

N’y-a-t-il rien de plus grand dans tout ce dont l’homme est capable que l’acte qui consiste à s’avancer délibérément et en pleine conscience vers un destin de souffrance et de mort par un choix mûri dans la foi, l’espérance et l’amour ?
Ste Blandine de Lyon s’avançant devant les bêtes qui la mettraient à mort, St Maximilien Kolbe se présentant devant les nazis qui allaient le faire mourir de faim, les 21 martyrs coptes en train de prier au moment d’être exécutés par les djihadistes de DAECH sur une plage libyenne et beaucoup d’autres sont gravés à jamais dans la mémoire chrétienne.

Remontons la longue file des témoins de l’amour de Dieu par le martyr jusqu’au Christ. Jésus s’avance vers sa Passion, non pour la subir malgré lui, mais pour la choisir et accomplir sa mission de Serviteur souffrant. A Gethsémani « il offre à Dieu dans les larmes, des prières et des supplications » (He 5, 7) et il prend sur lui notre péché en choisissant de boire la coupe que le Père lui donne. C’est la coupe de notre liberté dans laquelle il verse son sang, sa vie donnée pour nous délivrer du péché et nous réconcilier avec Dieu. Il décide de renoncer à sa volonté que cette coupe passe loin de lui et d’accomplir la volonté du Père en faisant de sa vie un sacrifice d’expiation. C’est par son obéissance qu’il expie notre désobéissance. C’est dans son amour plus fort que la mort qu’il se charge de nos péchés, de nos refus de recevoir de Dieu le chemin vers la Vie et le don du bonheur éternel.

N’y-a-t-il rien de plus nécessaire pour nous que de contempler intensément le Fils du Père, le plus libre de tous les enfants des hommes, offrir délibérément sa vie pour que nous puissions recevoir la Vie ?

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » (Jn 15, 13)

Chroniques « Annoncer l’Évangile au quotidien » de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse