Pâques fêtée à une date commune

Cette année, tous les chrétiens ont eu la joie de fêter Pâques à une date commune, à cause de la concordance des calendriers julien et grégorien…Cette année 2017 nous donne donc l’occasion de nous réjouir ensemble. Sur le parvis de La Défense, trois mille personnes peut-être étaient là à 7h30 pour louer le Seigneur Ressuscité, entendre l’Évangile, proclamer le Symbole de foi de Nicée et faire monter une prière de supplication dans les quatre directions. Pour nourrir votre prière, voici les intentions qui ont été présentées au Seigneur ?

« Christ, notre Pâque, a été immolé »
Cette année, tous les chrétiens ont eu la joie de fêter Pâques à une date commune, à cause de la concordance des calendriers julien et grégorien. Tous les chrétiens fêtent Pâques le dimanche qui suit la pleine lune après le solstice de printemps, selon la prescription du Concile de Nicée. Cette unanimité sur le dimanche s’imposa après un débat entre les chrétiens qui voulaient suivre la manière juive de déterminer la Pâques et ceux qui voulait célébrer « le premier jour de la semaine ». Aujourd’hui, la différence des dates de la Pâque chrétienne n’est pas une différence théologique séparatrice, puisque la réforme du calendrier avait pour but de faire correspondre le calendrier avec la réalité astrale. Bien que ce fût une décision pontificale du XVIe siècle, le monde protestant s’y rallia. D’aucuns se posent la question de déterminer une date commune – voire une date fixe - à tous les chrétiens comme signe d’unité, ce qui voudrait dire d’aller contre la détermination du Concile de Nicée. Cela risquerait de soulever des problèmes plus importants que ceux qu’on veut résoudre : il n’est que de voir les difficultés qu’a connues l’Église grecque qui adopta le calendrier grégorien pour les fêtes à dates fixes en 1922 et le paya au prix d’un schisme… La différence calendaire a un double avantage : elle permet de se réjouir de la joie des autres quand la date de Pâque ne coïncide pas et elle permet de nous réjouir ensemble quand elle tombe en même temps.

Rassemblement Pâques 2017 en Île-de-France
Cette année 2017 nous donne donc l’occasion de nous réjouir ensemble. Sur le parvis de La Défense, trois mille personnes peut-être étaient là à 7h30 pour louer le Seigneur Ressuscité, entendre l’Évangile, proclamer le Symbole de foi de Nicée et faire monter une prière de supplication dans les quatre directions. L’archevêque orthodoxe roumain Joseph et Mgr Michel Aupetit ont respectivement proclamé et commenté l’Évangile de la résurrection selon saint Marc. Un prêtre de la communauté copte orthodoxe était présent et nous avons prié tout spécialement pour les chrétiens d’Égypte, éprouvés à cause de leur foi. Après une heure de célébration commune, chacun a pu retourner célébrer dans sa propre communauté.
Pour nourrir votre prière, voici les intentions qui ont été présentées au Seigneur :

Prière en direction du nord : Justice et paix pour le monde
« C’est du nord que bouillonne le malheur, contre tous les habitants de ce pays » (Jér. 1, 14) déclare le Seigneur par son prophète Jérémie. Quand Juda refuse de mettre sa confiance en Dieu, la paix et la justice sont menacées. Nous sommes souvent les artisans de notre malheur, mais le Seigneur suscite ses prophètes pour réveiller les consciences : « Ne tremble point devant eux, sinon je te ferai trembler devant eux ». Nos Églises se doivent de dénoncer sans compromissions et sans haine les situations d’injustice.
Seigneur, nous te recommandons les artisans de paix et nous te demandons la grâce d’être nous aussi des artisans de paix, afin que tous les hommes puissent posséder une terre sans l’accaparer et que chaque nation puisse exister sans peur des divisions intérieures et dans ses relations aux autres nations.

Chant

  • À ce monde traversé par la haine et la violence,
  • Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau ;
  • A ce monde ravagé par la guerre et la souffrance,
  • Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau ;
  • À ce monde séparé de ses joies d’espérance,
  • Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.

Refrain
Viennent les cieux nouveaux Et la nouvelle terre Que ta bonté nous donnera !
Viennent les cieux nouveaux Et la nouvelle terre Où la justice habitera !

Prière en direction de l’ouest : Sauvegarde de la création, écologie et climat
« Le nord et le midi, c’est toi qui les créas » (Psaume 89 (88), 13).
Nous reconnaissons que notre monde est créé et que le Seigneur fait de nous des intendants. Notre univers est d’abord source de contemplation et nous sommes responsables de l’usage des ressources naturelles, d’autant plus que nous pouvons désormais provoquer des désordres irrémédiables.
Seigneur, nous te recommandons ceux qui travaillent à promouvoir un partage équitable des ressources et un développement durable, ainsi que ceux qui sont chargés de négocier pour leurs États en vue de limiter les mauvaises pratiques qui altèrent le climat.

Chant

  • Sur ton peuple qui se meurt s’il n’élève sa louange,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
  • Sur ton peuple de chanteur convoqué avec les anges,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
  • Sur ton peuple sans frayeur que tu tiens dans l’Alliance,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau. (Refrain)

Prière en direction du sud : Développement et échanges équitables
« Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur » (Psaume 113 (112), 3).
Pour que notre louange plaise au Seigneur, nous devons nous souvenir que nous sommes solidaires les uns des autres. Tous doivent pouvoir vivre des fruits de leur travail et accéder aux biens les plus fondamentaux.
Seigneur, nous te recommandons tous les acteurs économiques et politiques, qu’ils aient à cœur le service du bien commun. Que la création de richesse puisse être équitablement répartie entre tous.

Chant
Sur les hommes de ce temps que révolte la misère,
Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
Sur les hommes que tu prends dans le feu de la prière,
Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
Sur les hommes que tu rends fraternels et solidaires,
Envoie ton Esprit, un esprit nouveau. (Refrain)

Prière en direction de l’est : Unité des chrétiens dans l’unique Église du Christ
« Viens Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts et qu’ils vivent » (Éz, 37, 9).
En ce matin de Pâques, nous annonçons la résurrection de Jésus et notre résurrection à sa suite, dans l’action de grâce pour notre baptême, par lequel nous avons part à la vie de l’Esprit. Que nous puissions hâter le temps où nous pourrons partager la même Eucharistie.
Seigneur, nous te recommandons tous ceux qu’un même baptême constitue comme le corps de ton Fils. Que les pasteurs, les théologiens et le peuple de Dieu cherchent par l’encouragement, la recherche théologique et le dialogue de charité à faire advenir l’unité visible autour de la même Eucharistie célébrée. Nous te rendons grâce pour tous les chrétiens martyrisés sans tenir compte de leurs différences, mais en raison de leur seul attachement à ton Fils Jésus.

Chant

  • Sur tous ceux que tu choisis pour répandre l’Évangile,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
  • Sur tous ceux qui ont repris l’aventure des disciples,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau ;
  • Sur tous ceux qui ont appris la grandeur de ton service,
  • Envoie ton Esprit, un esprit nouveau. (Refrain).

Éditorial

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse