Saint-Gabriel, une paroisse de plus en plus verte

Inspirés par l’encyclique Laudato si’, qui appelle à la sauvegarde de la création, des fidèles de St-Gabriel (20e) ont fondé, en 2016, le groupe Vivre Laudato si’ afin de rendre plus verte leur paroisse.

JPEG - 724.4 ko
Une vingtaine de familles déposent leurs déchets organiques dans le composteur de St-Gabriel (20e).
© Gautier Demouveaux

Depuis le mois de janvier, on peut voir arriver, lors de la messe dominicale de 11 heures, des paroissiens de St-Gabriel (20e) avec leur seau. À l’intérieur, les épluchures des fruits et légumes de la semaine, qu’ils déposent avant l’office, dans le bac à compost installé dans le petit jardin de l’église. Le compostage est l’une des initiatives mises en place par le groupe Vivre Laudato si’. Fédérant aujourd’hui près d’une cinquantaine de personnes, il est né de la volonté de quelques paroissiens de répondre à l’appel du pape François, lancé dans l’encyclique Laudato si’ en juin 2015, de sauvegarder « la maison commune », notre Terre.

« Je dois l’avouer, les paroissiens m’ont converti à Laudato si’ ! », plaisante le P. Bertrand Cherrier, curé de St-Gabriel. S’il avait lu l’encyclique et qu’il en avait parlé dans ses homélies, il n’avait pas encore eu l’occasion de mettre en pratique les conseils du pape. Lorsque quelques paroissiens sont venus lui demander s’ils pouvaient mettre en place des actions écologiques concrètes, il a tout de suite accepté : « Le fait que les fidèles soient à l’origine du mouvement a un impact fort. Vivre sa foi dans le temps présent avec des questions d’actualité, c’est l’enjeu d’une vie paroissiale. La thématique de la charité reste bien entendu dominante, mais celle de Laudato si’ est très pertinente. Et cela dépasse le cadre de la paroisse puisque les gens du quartier viennent nous poser des questions… C’est aussi un moyen d’évangélisation ! »

Des actions concrètes

L’évangélisation n’est cependant pas le but premier, comme le précise Pierre-Benoit Delépine, l’un des instigateurs du groupe Vivre Laudato Si. « Nous souhaitions avant tout réaliser un changement en communauté. Nous avons été quelques-uns à être touchés par cette encyclique. Certains ont été interpellés par la question de la gestion des déchets, d’autres par l’alimentation ou la biodiversité. À partir de là, nous avons réfléchi ensemble à la manière de répondre à l’appel du pape. » Un temps de maturation de près d’un an, qui débouche sur les premières actions concrètes. Le groupe réalise d’abord un guide pratique des adresses écolos du quartier, qui recense recycleries, boutiques de commerce équitable et autres marchés bio. Puis, il distribue un calendrier des fruits et légumes de saison et rédige des fiches pratiques sur les gestes simples pour améliorer son empreinte écologique – disponible pour tous les paroissiens au fond de l’église. Depuis janvier, le composteur est inauguré, et se retrouve rapidement victime de son succès : « Nous avons déjà dû agrandir le bac, mais ce n’est pas suffisant, il a fallu mettre en place une liste d’attente », explique Pierre-Benoit Delépine. Prochain projet d’envergure : la mise en place de ruches, sur le toit de l’église, prévue pour 2018. « L’évolution se fait de manière très douce, l’idée n’est pas d’imposer cela à la paroisse. Nous sommes avant tout là pour témoigner ! »

Gautier Demouveaux

Plus d’infos :
saintgab.fr ; 01 43 73 03 19. Prochain rendez-vous écolo de St-Gabriel (20e) : une sortie dans une ferme en agriculture biologique, le 10 juin.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse