L’Église
Catholique
À Paris

“Une découverte astronomique” : la chronique hebdo #9 de Mgr Jachiet

« Personne en scrutant le ciel ne peut observer le Créateur mais des hommes recueillent dans leur cœur et leur intelligence des chemins de réflexion qui les ouvrent et les disposent à une rencontre possible avec Dieu qui ne se révèle qu’à ceux qui le cherchent. »

À écouter : “Une découverte astronomique ”

« Personne en scrutant le ciel ne peut observer le Créateur mais des hommes recueillent dans leur cœur et leur intelligence des chemins de réflexion qui les ouvrent et les disposent à une rencontre possible avec Dieu qui ne se révèle qu’à ceux qui le cherchent. »

La découverte a fait sensation. C’était en février dernier. Pour la première fois de l’histoire, on venait de détecter des ondes gravitationnelles.

Albert Einstein avait bien prévu leur existences et établi les équations correspondantes il y a juste cent ans. Mais il a fallu attendre un siècle qu’on soit capable de construire l’instrument de mesure hyper-perfectionné de plus de 4 km de long et de large qui allait permettre de les mesurer avec une précision astronomique. C’est véritablement une nouvelle fenêtre d’observation de l’univers qui s’est ouverte avec cette découverte, comparable à celle qu’avait ouverte Galilée avec sa lunette astronomique. On peut ainsi observer la danse de deux trous noirs à plus d’un milliard d’années- lumière de la terre.

Vous me demanderez peut-être ce que l’homme gagne à pouvoir constater ces phénomènes naturels absolument titanesques mais si éloignés. Rien d’un point de vue pratique dans notre vie aujourd’hui. Du point de vue de l’esprit humain c’est une avancée qui peut avoir des résonances profondes. L’intelligence humaine s’est montrée une nouvelle fois capable de prévoir et de vérifier la logique rigoureuse qui régit des champs de force de l’univers qui semblaient inaccessibles.
Devant de telles découvertes, certains esprits ne sont pas touchés tandis que d’autres sont plongés dans l’étonnement ou l’émerveillement.
Comment se fait-il que l’univers soit intelligible, au moins en partie, par notre intelligence humaine ?

A partir de ces questionnements issus de découvertes scientifiques, certains hommes sont conduits à penser une dimension de la réalité qui n’est pas dans le champ des sciences. Ils sont conduits à voir dans l’ordre plus grand encore et défiant l’imaginaire qui régit l’univers, un dessein, une signature d’intelligence inscrite dans la structure du monde.

Personne en scrutant le ciel ne peut observer le Créateur mais des hommes recueillent dans leur cœur et leur intelligence des chemins de réflexion qui les ouvrent et les disposent à une rencontre possible avec Dieu qui ne se révèle qu’à ceux qui le cherchent.

Tel fut le cas jadis de mages bouleversés par l’observation d’un astre dans le ciel et qui furent conduits à éprouver une très grande joie à la vue de celui qu’ils ont cherché et rencontré.

Chroniques « Annoncer l’Évangile au quotidien » de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse