Covid 19 - Crise sanitaire et Charité

De l’urgence à un lien fraternel

Dès le début du confinement et pendant 69 jours, le Vicariat pour la Solidarité du Diocèse de Paris a mis en place des actions pour accueillir, écouter, orienter les personnes de la rue mais aussi les personnes logées et en précarité.
Cet accompagnement se poursuit avec l’ouverture des épiceries solidaires paroissiales et vincentiennes et la collecte de denrées alimentaires en paroisses à destination des personnes dont les besoins ont été identifiés par les paroisses.

Revenons sur les actions pendant le confinement.
Le 24 mars 2020, en réponse à une situation de détresse des plus démunis, le Vicariat pour la Solidarité, en partenariat avec les acteurs de la solidarité à Paris, a proposé à la Préfecture et à la Ville de Paris d’associer les paroisses à leur opération de distribution alimentaire.

Le Vicariat pour la Solidarité a également lancé une activité de confection de blouses pour les soignants en lien avec des paroisses afin de répondre aux demandes des EHPAD et établissements d’hébergement et de soins dont les besoins sont immenses.

Enfin pour maintenir le lien avec les personnes migrantes les différentes associations coordonnées par le Vicariat pour la Solidarité ont échangé leurs bonnes pratiques et leurs outils en publiant un guide d’outils et de ressources web.

Aide alimentaire

Quelques chiffres :

Distribution de paniers repas dans 29 paroisses
Confection de paniers repas dans 2 centres diocésains : lycée Stanislas puis lycée Franklin
1600 bénévoles inscrits200 mobilisés/jour
69 jours ininterrompus
185 000 paniers repas distribués
60 000 paniers repas préparés (Stanislas / Franklin)
13.000 kms parcourus par l’équipe des chauffeurs-livreurs.

La distribution se fait à l’extérieur des églises, souvent sur le parvis.
Les paroisses s’approvisionnent auprès de 3 centres gérés par l’association Aurore et auprès du Collège Stanislas puis du Lycée Saint Louis de Gonzague (Franklin) , centres mis en place par le Diocèse de Paris. Ceux-ci sont approvisionnés en partie grâce à la générosité d’entreprises de l’agro-alimentaire et gérés par des bénévoles, des étudiants et du personnel des institutions.

Vidéo : le 30 mars à Saint Jean-Baptiste de la Salle (15e), message de Mgr Aupetit pour remercier tous les bénévoles engagés dans cette mission auprès des plus démunis.

Vidéo : le 23 avril Mgr Aupetit à Notre-Dame de Lourdes (20e) avec le Père Snoëck, curé de la paroisse

Vidéo : le 10 mai Mgr Aupetit à Sainte Jeanne de Chantal (16e)

Les paroisses, centres de distribution alimentaire sont ancrées dans la réalité de leur quartier et apportent une aide visible de l’Eglise.

Et tous les points de distribution alimentaire à Paris à retrouver ici :

PDF - 417 ko
Où manger à Paris ? 65 points de distribution

Et aussi :

avec le soutien de la Fondation Notre Dame.
www.fondationnotredame.fr

Les bénévoles

La distribution alimentaire et toutes les actions pour les personnes dans la rue ou isolées sont assurées par des équipes de bénévoles qui ont répondu à l’appel lancé le 20 mars par Mgr Michel Aupetit, Archevêque de Paris.

1600 personnes se sont portées volontaires pour différentes missions :

Ce sont des paroissiens, mais également des jeunes et moins jeunes "confinés" à Paris ou des personnes plus éloignées de l’Eglise qui se sont engagés pendant plus de 2 mois.

Outils pour les paroisses

JPEG - 2.2 Mo
Lieux d’approvisionnement Aurore

Formulaire réservé aux responsables des bénévoles en paroisse.

PDF - 98.4 ko
Consignes gourdes aux paroisses
PDF - 248.9 ko
Gourdes et Covid 19 -Pictos
PDF - 93.3 ko
Votre guichet paroissial
PDF - 360.1 ko
Distribution alimentaire, organisation du centre
PDF - 237.2 ko
Distribution alimentaire, fiches de postes
PDF - 121.5 ko
Attestation gouvernementale de déplacement
PDF - 119.9 ko
Saint Eloi
PDF - 164.6 ko
Notre-Dame de la Croix
PDF - 144.1 ko
Sainte Anne de la Butte-aux-Cailles
PDF - 155.1 ko
Saint Hippolyte
PDF - 1.9 Mo
ND de Clignancourt
PDF - 2.1 Mo
ND de Lourdes
PDF - 1.7 Mo
ND de Nazareth
PDF - 2.2 Mo
ND de la Salette
PDF - 188 ko
ND des Champs
PDF - 1.3 Mo
ND des Foyers
PDF - 394.9 ko
Saint-Médard
PDF - 1.7 Mo
Saint Denys de la Chapelle
PDF - 1.6 Mo
Saint Gabriel
PDF - 1.9 Mo
Saint Léon
PDF - 2 Mo
Saint Michel
PDF - 2 Mo
Saint Severin
PDF - 1.6 Mo
Sainte Claire
PDF - 1.6 Mo
Sainte Hélène
PDF - 4.5 Mo
Sainte Odile
PDF - 114.6 ko
Saint-Albert le Grand
PDF - 2.7 Mo
St Ambroise
PDF - 2.2 Mo
St Eustache
PDF - 2.7 Mo
Saint-Jean-Baptiste de La Salle
PDF - 4.2 Mo
St Vincent de Paul
PDF - 1.7 Mo
St Bernard de la Chapelle
PDF - 2.1 Mo
Sainte-Jeanne de Chantal
PDF - 1.7 Mo
Ste Rosalie
PDF - 246 ko
Où trouver un bain-douche à Paris ?
PDF - 117 ko
Secours catholique : permanence téléphonique
PDF - 87.5 ko
Centres d’Action Sociale de la Ville de Paris
PDF - 1.5 Mo
Lieux de distribution colis alimentaires Restos du Coeur
PDF - 846.4 ko
Restos du Coeur : repas chauds du soir
PDF - 417 ko
Où manger à Paris ? 65 points de distribution
PNG - 438.7 ko
Conseils port du masque
PDF - 106.8 ko
Dispositif Covid 19- Centres de Santé Ville de Paris
PDF - 364.3 ko
Accueil de jour Carreau du Temple
Excel - 31.1 ko
Permanences d’Accès aux Soins APHP pour les personnes de la rue
PDF - 346.5 ko
Où trouver des produits alimentaires à Paris

Témoignages

La distribution de panier-repas dans les paroisses

Vidéo : Le Père Augustin Deneck, curé de Saint Ambroise et Arnold, bénévole, témoignent de leur engagement dans la distribution des paniers repas.

Vidéo : Mgr de Sinety, vicaire général de Paris et Thibault Leblond de l’association Aux Captifs la Libération partagent leur expérience de cette vie de charité pendant le confinement

Véronique, bénévole, de la paroisse Saint Ambroise :
"Tout va bien. On distribue la moitié des paniers en 10 mn puis cela s’étale avec un petit rush à la fin.
Les policiers sont passés ; ils n’étaient pas au courant. "L’église aide la mairie ?" Et nous ont souhaité bon courage.
De l’eau serait bienvenue"

Père Guillaume Normand,curé de la paroisse Saint-Séverin Saint-Nicolas :
"La distribution de paniers-repas continue. Le bouche-à-oreille fonctionne. Aujourd’hui, une quarantaine de paniers ont été distribués. Une des bénévoles a recueilli cette confidence : "On vient ici parce que l’ambiance est bonne". Merci les bénévoles !"

Père Trocheris, prêtre de l’Oratoire de France, curé de la paroisse Saint Eustache :
"En tant que curé, je suis si heureux que Saint-Eustache participe, en lien avec le Diocèse de Paris, la Ville de Paris et la Préfecture, en association également avec l’association Aurore, Aux Captifs la libération et La Soupe Saint-Eustache, à ce mouvement de solidarité auprès des plus démunis d’entre nous. Mener cette opération au cœur de Paris, était absolument nécessaire. Cette opération manifeste que même en venant d’horizons si différents, nous savons et pouvons nous mobiliser pour aider les plus pauvres. Merci à tous les bénévoles, merci à tous les services qui participent à ce si beau projet."

Sylvain, bénévole, de la paroisse Sainte-Anne de la Butte aux Cailles :
"... Il s’agit selon moi d’une formidable expérience qui dépasse largement la simple distribution de paniers repas mais qui engage l’église sur le chemin du renouveau, de son organisation à sa mission. C’est faire belle œuvre d’évangélisation que de participer à cet évènement et nous pouvons en être fiers.
L’église montre ainsi comment elle sait se mobiliser, dépassant les clivages, enjambant les organisations, maitrisant les processus de communication. Les fruits de cette expérience serviront à nos actions futures, c’est certain."

Virginie, bénévole, de la paroisse Saint Vincent de Paul  :
Samedi 11 avril 2020
"Sur les marches de l’église : deux groupes de deux hommes installés à chaque extrémité des marches ont accepté des paniers repas. Nous ne sommes pas restés très longtemps avec eux.
En bas des marches de l’église : Nous avons retrouvé Nadia, 60 ans, qui se rendait à la distribution. Voyant qu’elle avait du mal à marcher, nous lui avons donné directement deux paniers, un pour elle et un pour son fils malade. Nadia nous a dit avoir mal à la hanche. Elle nous attendra probablement demain au même endroit pour éviter de monter les marches. Elle était très reconnaissante de cette distribution, qui la soulage beaucoup. "

Père Albert Gambart, curé de la paroisse Saint Médard :
"Sur la place devant l’église, nous avons un SDF un peu remuant. Hier il n’y avait plus de colis lorsque une dame est arrivée à la fin de la distribution. Et il lui a donné le sien !"

La distribution des chèques-services par le Secours catholique

Témoignage d’une bénévole de la "mission portage" :
"Je remercie toutes les personnes qui s’occupent de l’organisation de ces missions portage. Grâce à tout le travail qui est effectué en amont et qui ne se voit pas forcément (retrouver les adresses des personnes en précarité, mettre les annonces, récupérer les chèques, contacter les bénévoles, etc.), j’ai pu jouer au père Noël ce en apportant les chèques-services à tous les bénéficiaires.
J’ai certes rendu un petit service mais il ne m’a apporté que de la joie : joie des rencontres avec les bénévoles de Caritas, joie d’un sourire partagé avec les bénéficiaires (derrière un masque ! mais les yeux parlent parfois mieux que les lèvres)... Mais joie surtout de pouvoir participer à ma mesure à tous les efforts déployés par de nombreux français en cette période particulière de notre histoire. Allez au delà de mon devoir d’état, allez aux périphéries de ma vie, de nos vies, je crois que c’est l’élan qui a habité mon cœur pour cette démarche."

Des blouses pour les soignants

Le Vicariat pour la Solidarité a lancé une mission de confection de blouses en lien avec "Over the blues" afin de répondre aux demandes des EHPAD et établissements d’hébergement et de soins, en relation avec la Pastorale de la Santé.

Message de Mgr Aupetit à l’attention des soignants inséré dans chaque blouse livrée :

PDF - 346.3 ko
Mgr Aupetit s’adresse aux soignants
25 avril 2020

Au 25 mai 2020 :
110 couturières
1242 promesses de blouses
635 blouses livrées
17 EHPAD parisiens livrés ainsi que l’hôpital Necker et l’hôpital de la Pitié-Salpétrière et des établissements pour personnes handicapées.

Des chauffeurs-livreurs assurent la logistique vers les Ehpad et Maisons de retraite.

L’atelier de couture Bakhita Paris animé par l’Association aux Captifs La Libération a souhaité participer à ce projet et a rouvert ses portes. 6 couturières, femmes migrantes en pré-insertion, mettent leur compétence au service des "Cousettes solidaires" et ont commencé leurs premières blouses le 28 avril.

Contacter : cousettesolidaire@diocese-paris.net
qui vous transmettra toutes les informations nécessaires.

Et voici notre newsletter La Gazette des Cousettes qui vous donne toutes les infos sur l’activité des cousettes !
Le numéro 4 tout en photos vient de sortir.

PDF - 7.7 Mo
La Gazette des Cousettes n°1 (23 avril 2020)
PDF - 10.6 Mo
La Gazette des Cousettes n°2 (5 mai 2020)
PDF - 9.7 Mo
La Gazette des Cousettes n°3 (13 mai 2020)
PDF - 20.6 Mo
La Gazette des Cousettes n°4 (25 mai 2020)

avec le soutien de la Fondation Notre Dame.
www.fondationnotredame.fr

Témoignages

Mgr Benoist de Sinety,Vicaire général
« En quelques jours des dizaines de cousettes se sont mobilisées pour confectionner des centaines de blouses. Ce que beaucoup appellent aujourd’hui la « solidarité » est bien la clé du monde qui vient.
Nous l’appelons « fraternité », et nous savons qu’elle est la vérité de notre espérance. »

Emmanuel, bénévole à l’atelier Bakhita
« Je ne sais pas repasser, ni même coudre un bouton. Alors vous imaginez : fabriquer des sur-blouses pour les soignants, c’est bien la dernière chose que j’aurais pensé faire dans la vie… !
Forcé à l’inactivité en raison de la fermeture temporaire de mon lycée (je suis enseignant), sans contrainte particulière, et étant en bonne santé, j’avais une envie impérieuse de « faire quelque chose ». Me voilà donc, un beau matin de printemps, loin de mon univers familier, entouré d’une équipe mobilisée qui m’accueille avec beaucoup de gentillesse et m’intègre sans chichis. En quelques heures, me voilà à peu-près autonome pour préparer et découper le tissu, qui sera ensuite cousu à la machine. C’est extrêmement gratifiant pour moi de me sentir utile, actif, de partager un état d’esprit fraternel et volontaire, au cours de cette période de crise sanitaire dont on ne connaît pas encore l’issue mais dont on pressent déjà les dégâts économiques et sociaux. De plus l’atelier contribue à la réinsertion professionnelle, un enjeu qui ne va que croître les prochains temps. Motivation supplémentaire, donc.
Alors, je me retrousse les manches (de sur-blouse) et j’y retourne ! »

Equipe des cousettes de la paroisse Saint Pierre du Gros Caillou
"Servir, participer et partager avec d’autres bénévoles l’aide au personnel soignant pour le soin qu’il apporte aux plus fragiles : un engagement qui a réuni tambour battant une dizaine de paroissiennes pour organiser le QG de St Pierre du Gros Caillou qui s’est transformé en véritable plateforme logistique ! Réception et préparation des tissus pour approvisionner les couturières, créativité dans les paquets cadeaux des blouses réalisées par une armée de petites fées ! Une chaîne de solidarité et d’amitié qui nous est apparue."

Lien avec les personnes migrantes

Pour maintenir le lien avec les personnes migrantes souvent isolées, les différentes associations coordonnées par le Vicariat pour la Solidarité dans le cadre de la Commission Migrants, échangent leurs bonnes pratiques et leurs outils.

Vous trouverez ici un guide très complet de ressources web Maintenons des liens et continuons à en tisser avec plusieurs rubriques :
- Apprendre, pratiquer et enseigner le français
- Atelier/Animation d’activités collectives à distance
- Activités culturelles pour adultes, jeunes et enfants
- Ressources spirituelles

PDF - 1.1 Mo
Maintenons des liens et continuons à en tisser

Revue de Presse

Paris Notre Dame

Voir aussi

- Dossier “Épidémie du coronavirus”.