Et si l’on habite déjà ensemble ?

Bien discerner demande que l’on puisse prendre du recul
On entend souvent dire que la vie commune avant le mariage permet de vérifier que l’on est bien « faits » l’un pour l’autre. S’il est certain qu’il faut bien se connaître, et qu’il faut connaître l’environnement familial et professionnel du futur conjoint avant de se marier, cette connaissance mutuelle se développe d’autant mieux que chacun peut prendre du recul pour mûrir sa décision.

- Avez-vous déjà eu l’occasion de prendre quelques jours séparés pour réfléchir à l’engagement auquel vous vous préparez ?

Le mariage change profondément la relation amoureuse
Penser que la vie commune prépare la vie conjugale, c’est ignorer la force de l’échange public des consentements. Le mariage transforme de l’intérieur la relation amoureuse : ce qui a été bâti devra être consolidé par de nouvelles fondations et demandera un investissement de chacun des époux.

- Qu’apporte le fait de se marier alors qu’on habite déjà ensemble ? Il ne s’agit pas de « régulariser » une situation, mais de faire un véritable choix de vie.

Voilà pourquoi l’Église déconseille la cohabitation avant le mariage : par souci de qualité du discernement et pour garantir la liberté de l’engagement.

Vidéos

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse