Et si l’un de nous deux n’est pas baptisé ?

Qui peut se marier à l’Église ?

La première condition est d’être baptisé dans l’Église catholique. Toutefois, il arrive de plus en plus souvent qu’un catholique se marie avec une personne qui n’est pas catholique.

- Celle-ci peut appartenir à une autre confession chrétienne, orthodoxe ou protestant. Nous sommes unis par un même baptême « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». La constitution d’un couple de chrétiens appartenant à des confessions différentes peut être une chance de faire progresser les relations entre les confessions. On parle d’œcuménisme.

- Celle-ci peut appartenir à une religion non chrétienne, juive, musulmane ou autre. On parle d’inter-religieux. Dans ce cas, l’évêque peut autoriser le mariage à l’Église au nom du baptême de celui qui est catholique. Il ne peut le faire que si les deux époux s’engagent à respecter leurs convictions mutuelles. Ce n’est donc pas une autorisation automatique. Il est indispensable de venir présenter votre projet à un prêtre, pour s’assurer que le mariage à l’Église sera possible.

- Celle-ci peut être sans religion, l’évêque peut alors donner son autorisation s’il y a une espérance fondée que la foi et la pratique chrétienne du catholique seront respectées. Là encore, ce n’est pas une autorisation automatique. Il est indispensable de venir présenter votre projet à un prêtre, pour s’assurer que le mariage à l’Église sera possible.

Nota bene : Un chrétien qui demande le mariage à l’Église, même si son futur conjoint n’est pas chrétien, est accueilli en couple pour préparer ce mariage à l’Église.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse