Laudato si’ et moi

Pour la sauvegarde de notre maison commune

L’encyclique Laudato Si’ appelle à une mise en œuvre concrète. La sauvegarde de « notre maison commune » ne saurait, pour le Saint-Père, être seulement l’affaire des dirigeants des nations et des spécialistes en tout genre. Le propos de l’encyclique est de nous convaincre, – nous, cela veut dire tous les hommes et femmes de bonne volonté, et donc au premier chef, nous catholiques –, que nous avons à changer notre mode de vie.

Le moteur de ce changement n’est pas la peur d’une catastrophe naturelle fatale à notre humanité, mais la conscience de notre responsabilité d’êtres humains, créés à l’image de Dieu, les uns à l’égard des autres. Mieux encore, il propose d’approfondir la réflexion sur notre condition de créature, nous réjouissant du don du cosmos et de notre capacité de le contempler et d’y puiser, pour nous et pour les autres, les ressources nécessaires pour une vie devant Dieu et vers Lui.

Le Pape cependant ne nous permet pas de nous leurrer : notre cosmos est abîmé mais tous n’en souffrent pas également ; les pauvres en supportent les conséquences davantage que les riches. La sauvegarde de notre « maison commune » comptera, au jour du jugement, sur ce que nous aurons fait ou pas fait « aux plus petits d’entre les miens ».

PNG - 88.5 ko
Retrouvez ce carnet dans les magasins La Procure.

Le livret Vivre l’encyclique Laudato si’ a pour but d’aider chacun individuellement, en famille, en groupes ou paroisses, à réfléchir et à voir ce qu’il peut changer ou améliorer dans sa manière d’agir, de consommer, de regarder, pour être ensemble de meilleurs intendants des dons de Dieu.

Pour vous y aider, ce livret reprend, sous formes de pistes pour agir appliquées à cinq lieux de conversion – s’alimenter et consommer, se transporter, se loger, éduquer et transmettre, vie professionnelle et sociale –, quatre attitudes que le pape évoque dans son encyclique :

  • s’émerveiller au quotidien du monde qui nous entoure,
  • croire que nous pouvons changer nos habitudes, nos pratiques,
  • accepter d’être responsables, en privilégiant un comportement plus qu’un autre,
  • être lucides sur nos attitudes.

Et des prières pour accompagner votre démarche.

Bonne lecture,

+André cardinal Vingt-Trois
Archevêque de Paris

Les thèmes

S’alimenter, consommer

Se transporter

Se loger

Éduquer, transmettre

Vie professionnelle et sociale

 

Prières

Les prières suivantes proposées par le Pape en conclusion de son encyclique peuvent être dites en famille ou chacun pour soi ou en paroisse. Elles seront priées chaque dimanche à Paris entre le 4 octobre et le 6 décembre en préparation de la COP 21.

Prière pour notre terre

Dieu Tout-Puissant
qui est présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que
nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions
comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.
Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre
qui valent tant à tes yeux.
Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté
et non la pollution ni la destruction.
Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits
aux dépens de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir
la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés, à reconnaître
que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures
sur notre chemin vers ta lumière infinie.
Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre
lutte pour la justice, l’amour et la paix.
Amen.

Prière chrétienne avec la création

Nous te louons, Père, avec toutes tes
créatures, qui sont sorties de ta main
puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence
comme de ta tendresse. Loué sois-tu.
Fils de Dieu, Jésus,
toutes choses ont été créées par toi.
Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie,
tu as fait partie de cette terre,
et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature
avec ta gloire de ressuscité. Loué sois-tu.
Esprit-Saint, qui par ta lumière
orientes ce monde vers l’amour du Père
et accompagnes le gémissement de la création,
tu vis aussi dans nos cœurs
pour nous inciter au bien. Loué sois-tu.
Ô Dieu, Un et Trine,
communauté sublime d’amour infini,
apprends-nous à te contempler
dans la beauté de l’univers,
où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude
pour chaque être que tu as créé.
Donne-nous la grâce
de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Dieu d’amour, montre-nous
notre place dans ce monde
comme instruments de ton affection
pour tous les êtres de cette terre,
parce qu’aucun n’est oublié de toi.
Illumine les détenteurs du pouvoir et de l’argent
pour qu’ils se gardent du péché de l’indifférence,
aiment le bien commun, promeuvent les faibles,
et prennent soin de ce monde que nous habitons.
Les pauvres et la terre implorent :
Seigneur, saisis-nous
par ta puissance et ta lumière
pour protéger toute vie,
pour préparer un avenir meilleur,
pour que vienne ton Règne de justice,
de paix, d’amour et de beauté. Loué sois-tu.
Amen.

 

Bénédicités & Grâces

Le Pape nous propose dans son encyclique de nous arrêter pour rendre grâce à Dieu avant et après les repas. Ce moment doit fortifier notre sentiment de gratitude pour les dons de la création, reconnaître ceux qui par leur travail fournissent ces biens, et renforcer la solidarité avec ceux qui sont le plus dans le besoin.

Bénédicités

  • Maître du ciel et des saisons
    Bénis ce pain que nous mangeons
    À tous ceux qui ont froid et faim
    Donne la maison et le pain.
  • Pour la parole et pour le pain,
    béni sois-tu Seigneur.
  • Nous te bénissons, Seigneur, dans
    la joie de ce repas partagé.
  • Nos cinq pains
    et nos deux poissons,
    Seigneur nous te les offrons.
    Multiplie-les pour la faim des
    hommes, et qu’ensemble
    nous chantions ton Nom.
  • Bénissez-nous Seigneur, Bénissez
    ce repas, ceux qui l’ont préparé et
    procurez du pain à ceux qui n’en
    n’ont pas. Ainsi soit-il.

Grâces

  • Nous te rendons grâce
    pour tant de tendresse,
    Tu donnes l’eau vive
    par ton cœur transpercé
    Nous te bénissons
    pour tant de merveilles,
    Tu donnes la vie, tu donnes l’Esprit.
  • Merci, Seigneur, pour ce repas
    Que nous avons pris dans la joie
    Et l’amitié qui nous rassemble
    Alléluia, Alléluia.
  • Père des cieux, sois béni pour ce
    repas qui nous a rassemblés.
    Et puisque l’homme ne vit pas
    seulement de pain, donne-nous
    faim de ta parole.
    Par Jésus-Christ, notre Seigneur.
    Amen.