Le sens

Il faut avoir le cœur simple pour comprendre cette merveilleuse révélation :

Dieu est tellement grand qu’il se fait petit enfant. Dieu est tellement puissant qu’il se fait vulnérable et fragile. Dieu est tellement autre qu’il se fait l’un de nous. C’est le miracle de la grandeur et de l’amour de Dieu. Un tout petit enfant qui vient de naître, si personne ne s’en occupe, risque de mourir très vite de froid et assez vite de faim ou de soif. Dieu va manifester la toute-puissance de son amour dans l’étable de Bethléem où il se livre entre les mains des hommes.

Est-ce qu’il existe un plus grand amour que de se livrer à l’amour d’autrui en sachant que ceux à qui on donne sa vie ne savent pas aimer de la même manière que vous ? D’ailleurs personne ne l’accueille, cet enfant vulnérable. Il n’y a pas de place pour lui dans la salle commune. Il va naître dans une étable pour les animaux. Mais il y a Marie, il y a Joseph. L’amour du cœur de Marie et les bras de Joseph suffisent pour que Dieu se livre, se donne par amour. Le Verbe de Dieu s’est fait chair dans un petit enfant. « Enfant » en latin veut dire : « sans parole ».

Dieu ne s’exprime pas par des mots humains mais par sa présence.

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris

Chants

Pour les enfants

Le sens de Noël
© Yannick Boschat / Diocèse de Paris

Vivre l’Avent avec Notre-Dame de Paris

La Web série de Noël

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse