Ressources

Depuis le début du 20e siècle, on entend par œcuménisme le vaste mouvement de chemin vers l’unité entre les confessions chrétiennes qui s’est dessiné (et qui s’est d’abord dessiné en dehors de l’Église catholique). L’Église catholique l’a rejoint progressivement ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de signes annonciateurs de cette participation au dialogue œcuménique.

Quelques repères philologiques sont précieux : par exemple, très tôt au 6e siècle, le patriarcat de Constantinople se fait appeler le patriarcat œcuménique pour signifier sa prééminence aux autres Églises. L’expression “œcuménique”, va aussi servir à définir cette longue période de l’histoire de l’Église où les chrétiens se rassemblent à travers la personne de leurs évêques, dans des Conciles qu’on appelle Conciles œcuméniques.

Oekuméne, c’est l’Église universelle. Le mot vient de Oikia : la maison. En Occident, il faudra attendre la Réforme pour que ce mot soit mis en valeur et le mot désignera alors la plénitude et l’unité de l’Église universelle ; mais le sens moderne du mot on le trouve plutôt au 19e siècle et le substantif “œcuménisme” lui même sera accrédité par Yves Congar en 1937.

Le dialogue œcuménique

244. L’engagement œcuménique répond à la prière du Seigneur Jésus qui demande « que tous soient un » (Jn 17, 21). La crédibilité de l’annonce chrétienne serait beaucoup plus grande si les chrétiens dépassaient leurs divisions et si l’Église réalisait « la plénitude de catholicité qui lui est propre en ceux de ses fils qui, certes, lui appartiennent par le baptême, mais se trouvent séparés de sa pleine communion ». [1] Nous devons toujours nous rappeler que nous sommes pèlerins, et que nous pérégrinons ensemble. Pour cela il faut confier son cœur au compagnon de route sans méfiance, sans méfiance, et viser avant tout ce que nous cherchons : la paix dans le visage de l’unique Dieu. Se confier à l’autre est quelque chose d’artisanal ; la paix est artisanale. Jésus nous a dit : « Heureux les artisans de paix ! » (Mt 5, 9). Dans cet engagement, s’accomplit aussi entre nous l’ancienne prophétie : « De leurs épées ils forgeront des socs » (Is 2, 4).

245. À cette lumière, l’œcuménisme est un apport à l’unité de la famille humaine. La présence au Synode du Patriarche de Constantinople, Sa Sainteté Bartholomée Ier, et de l’Archevêque de Canterbury, Sa Grâce Douglas Williams, [2] a été un vrai don de Dieu et un précieux témoignage chrétien.

246. Étant donné la gravité du contre témoignage de la division entre chrétiens, particulièrement en Asie et en Afrique, la recherche de chemins d’unité devient urgente. Les missionnaires sur ces continents répètent sans cesse les critiques, les plaintes et les moqueries qu’ils reçoivent à cause du scandale des chrétiens divisés. Si nous nous concentrons sur les convictions qui nous unissent et rappelons le principe de la hiérarchie des vérités, nous pourrons marcher résolument vers des expressions communes de l’annonce, du service et du témoignage. La multitude immense qui n’a pas reçu l’annonce de Jésus Christ ne peut nous laisser indifférents. Néanmoins, l’engagement pour l’unité qui facilite l’accueil de Jésus Christ ne peut être pure diplomatie, ni un accomplissement forcé, pour se transformer en un chemin incontournable d’évangélisation. Les signes de division entre les chrétiens dans des pays qui sont brisés par la violence, ajoutent d’autres motifs de conflit de la part de ceux qui devraient être un actif ferment de paix. Elles sont tellement nombreuses et tellement précieuses, les réalités qui nous unissent ! Et si vraiment nous croyons en la libre et généreuse action de l’Esprit, nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres ! Il ne s’agit pas seulement de recevoir des informations sur les autres afin de mieux les connaître, mais de recueillir ce que l’Esprit a semé en eux comme don aussi pour nous. Simplement, pour donner un exemple, dans le dialogue avec les frères orthodoxes, nous les catholiques, nous avons la possibilité d’apprendre quelque chose de plus sur le sens de la collégialité épiscopale et sur l’expérience de la synodalité. A travers un échange de dons, l’Esprit peut nous conduire toujours plus à la vérité et au bien.

- Lire l’exhortation apostolique du Pape François dans son intégralité.

[1Conc. œcum. Vat II, Décret Unitatis redintegratio, sur l’œcuménisme, n. 4.

[2Cf. Proposition 52.

Le dialogue œcuménique

244. L’engagement œcuménique répond à la prière du Seigneur Jésus qui demande « que tous soient un » (Jn 17, 21). La crédibilité de l’annonce chrétienne serait beaucoup plus grande si les chrétiens dépassaient leurs divisions et si l’Église réalisait « la plénitude de catholicité qui lui est propre en ceux de ses fils qui, certes, lui appartiennent par le baptême, mais se trouvent séparés de sa pleine communion ». [1] Nous devons toujours nous rappeler que nous sommes pèlerins, et que nous pérégrinons ensemble. Pour cela il faut confier son cœur au compagnon de route sans méfiance, sans méfiance, et viser avant tout ce que nous cherchons : la paix dans le visage de l’unique Dieu. Se confier à l’autre est quelque chose d’artisanal ; la paix est artisanale. Jésus nous a dit : « Heureux les artisans de paix ! » (Mt 5, 9). Dans cet engagement, s’accomplit aussi entre nous l’ancienne prophétie : « De leurs épées ils forgeront des socs » (Is 2, 4).

245. À cette lumière, l’œcuménisme est un apport à l’unité de la famille humaine. La présence au Synode du Patriarche de Constantinople, Sa Sainteté Bartholomée Ier, et de l’Archevêque de Canterbury, Sa Grâce Douglas Williams, [2] a été un vrai don de Dieu et un précieux témoignage chrétien.

246. Étant donné la gravité du contre témoignage de la division entre chrétiens, particulièrement en Asie et en Afrique, la recherche de chemins d’unité devient urgente. Les missionnaires sur ces continents répètent sans cesse les critiques, les plaintes et les moqueries qu’ils reçoivent à cause du scandale des chrétiens divisés. Si nous nous concentrons sur les convictions qui nous unissent et rappelons le principe de la hiérarchie des vérités, nous pourrons marcher résolument vers des expressions communes de l’annonce, du service et du témoignage. La multitude immense qui n’a pas reçu l’annonce de Jésus Christ ne peut nous laisser indifférents. Néanmoins, l’engagement pour l’unité qui facilite l’accueil de Jésus Christ ne peut être pure diplomatie, ni un accomplissement forcé, pour se transformer en un chemin incontournable d’évangélisation. Les signes de division entre les chrétiens dans des pays qui sont brisés par la violence, ajoutent d’autres motifs de conflit de la part de ceux qui devraient être un actif ferment de paix. Elles sont tellement nombreuses et tellement précieuses, les réalités qui nous unissent ! Et si vraiment nous croyons en la libre et généreuse action de l’Esprit, nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres ! Il ne s’agit pas seulement de recevoir des informations sur les autres afin de mieux les connaître, mais de recueillir ce que l’Esprit a semé en eux comme don aussi pour nous. Simplement, pour donner un exemple, dans le dialogue avec les frères orthodoxes, nous les catholiques, nous avons la possibilité d’apprendre quelque chose de plus sur le sens de la collégialité épiscopale et sur l’expérience de la synodalité. A travers un échange de dons, l’Esprit peut nous conduire toujours plus à la vérité et au bien.

- Lire l’exhortation apostolique du Pape François dans son intégralité.

[1Conc. œcum. Vat II, Décret Unitatis redintegratio, sur l’œcuménisme, n. 4.

[2Cf. Proposition 52.

L’AFFMIC est une association créée pour promouvoir l’œcuménisme en donnant une visibilité à l’expérience et à la pastorale des foyers interconfessionnels chrétiens.

L’AFFMIC est une association créée pour promouvoir l’œcuménisme en donnant une visibilité à l’expérience et à la pastorale des foyers interconfessionnels chrétiens.

Unité des chrétiens
Conférence des Évêques de France
Unité des chrétiens
56, avenue de Breteuil
75007 Paris
Tél : 01 72 36 69 91
Email : redaction.udc@cef.fr
Site : http://unitedeschretiens.fr/-Revue-...

Istina
45 rue de la Glacière
75013 Paris
Site : http://istina.eu/revue/

L’Œuvre d’Orient
20 rue du Regard
75278 Paris cedex 06
Tél : 01 45 48 54 46[
Site : http://www.oeuvre-orient.fr/site-we...

Irénikon
Monastère de l’Exaltation de la Sainte Croix
Rue du monastère 65
B-5590 Chevetogne
Tél : 32 (0)83 21 17 63
Site : https://monasteredechevetogne.com/I...

Unité des chrétiens
Conférence des Évêques de France
Unité des chrétiens
56, avenue de Breteuil
75007 Paris
Tél : 01 72 36 69 91
Email : redaction.udc@cef.fr
Site : http://unitedeschretiens.fr/-Revue-...

Istina
45 rue de la Glacière
75013 Paris
Site : http://istina.eu/revue/

L’Œuvre d’Orient
20 rue du Regard
75278 Paris cedex 06
Tél : 01 45 48 54 46[
Site : http://www.oeuvre-orient.fr/site-we...

Irénikon
Monastère de l’Exaltation de la Sainte Croix
Rue du monastère 65
B-5590 Chevetogne
Tél : 32 (0)83 21 17 63
Site : https://monasteredechevetogne.com/I...

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse