Séminaire de Paris

Être prêtre aujourd’hui


L’Édito du Père de Cagny, supérieur du séminaire :

« Le prêtre diocésain, comme toute personne consacrée, est reconnu comme un « homme de Dieu », parce qu’il est attaché à Dieu et qu’il l’annonce. Comment les séminaristes sont-ils formés pour devenir ces hommes de prière au service de l’annonce de l’Évangile ?
Autour de Noël, la vie du séminaire prend chaque année un relief tout à fait particulier. Nous sommes partis tous ensemble au Foyer de charité de Tressaint, en Bretagne, pour y vivre une retraite spirituelle. Une occasion de nous recentrer sur l’essence même de notre vocation : la configuration au Christ Bon Pasteur, l’intimité de notre communion avec l’unique prêtre, Jésus Christ. »

Lire la suite

« Demander un cœur de prêtre, c’est accepter de laisser façonner son cœur par celui du Christ, par le Sacré Cœur du Christ, ce Cœur qui a tant aimé le monde. Un cœur de prêtre, c’est un cœur qui aime le monde, qui apprend à aimer les gens, le monde, au-delà de ses sympathies naturelles, au-delà de l’empathie, au-delà de ses inclinations naturelles. Un cœur de prêtre veut aimer aussi ceux qui ne sont pas sympathiques. Et parce qu’il veut les aimer, le Seigneur lui donnera cette force d’aller vers des gens vers lesquels il ne serait jamais allé de manière spontanée. »
Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, lors d’un échange avec des jeunes le vendredi 15 février 2019.

Comptes-rendus

Articles et documents

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse