L’Église
Catholique
À Paris

Claire, paroissienne de St-Médard (5e) : Un shabbat à la synagogue

« J’ai eu la joie à deux reprises d’être invitée dans une synagogue pour l’office d’entrée en shabbat le vendredi soir.

Les deux fois, j’ai pu suivre l’office dans un livre de prière bilingue hébreu-français, n’étant pas hébraïsante. La première fois, j’ai eu l’émotion de prier intérieurement avec des versets de la Bible ou des psaumes qui m’étaient familiers. Cette histoire sainte était aussi la mienne, mais par respect, je n’ai pas osé joindre ma voix à celle de l’assemblée.

A la sortie, en réponse à ma question, la religieuse de Notre-Dame de Sion qui nous avait emmenés m’a répondu que rien ne s’opposait à notre participation effective : les psaumes, le “Shema Israel” (“Écoute Israël, l’Éternel notre Dieu est Un.”), nous chrétiens, nous pouvions les dire en vérité avec nos frères juifs.

Alors, le mois dernier, à Jérusalem, dans une synagogue libérale, comme nos amis nous y invitaient, j’ai chanté les psaumes, les extraits du Cantique des Cantiques, j’ai ressenti la joie d’Israël accueillant le shabbat comme une reine et une fiancée. Avec la pleine conscience de puiser à mes racines les plus profondes, j’ai loué le Seigneur pour ses hauts faits, pour sa création, l’alternance des jours et le salut donné aux hommes, d’âge en âge. »

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse