Benoît XVI le 12 mai 2008

Les causes qui conduisent à des décisions aussi douloureuses que l’avortement sont certes nombreuses et complexes. Si d’un côté l’Eglise, fidèle au commandement de son Seigneur, ne se lasse pas répéter que la valeur sacrée de l’existence de tous les hommes plonge ses racines dans le dessein du Créateur, de l’autre côté, elle encourage la promotion de toute initiative de soutien des femmes et des familles pour créer des conditions favorables à l’accueil de la vie, et à la protection de l’institution de la famille basée sur le mariage entre un homme et une femme. Donner la permission de recourir à l’interruption volontaire de grossesse, non seulement n’a pas résolu les problèmes qui pèsent sur beaucoup de femmes et sur nombre de cellules familiales, mais a également ouvert une nouvelle blessure dans nos sociétés, malheureusement déjà affligées par de profondes souffrances.

Lien : www.vatican.va

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse