Message du cardinal André Vingt-Trois pour la fête de Pâques 2010

30 mars 2010

À Pâques, la célébration de la mort et de la résurrection de Jésus est le sommet de la vie chrétienne, et la source d’une espérance et d’une force nouvelle pour les hommes et les femmes de toute la terre. Il n’est pas facile de croire que Dieu soit capable de donner la vie éternelle à ce qui était mort, d’accorder son pardon sans condition à celui qui avait commis l’irréparable, de renouer ce qui semblait irrémédiablement perdu, de proposer une issue là où tout semblait définitivement bloqué. Et pourtant c’est ce qu’accomplit l’amour de Dieu en ressuscitant Jésus d’entre les morts, et c’est dans cette joie profonde que sont entrés les disciples de Jésus il y a deux mille ans. Après eux, des générations de chrétiens à travers les siècles, des hommes et des femmes comme vous et moi, se sont laissés saisir par cette Bonne Nouvelle qui a transformé leur vie. Puissent-ils en témoigner toujours au milieu du monde !

La résurrection n’est pas une sortie imaginaire du monde réel, mais le surgissement de la vie même de Dieu au beau milieu de nos existences.

+André cardinal Vingt-Trois,
archevêque de Paris

Interventions

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse