Du caté pour les adultes

St-Lambert de Vaugirard (15e) remet le caté au goût du jour pour les adultes.
Depuis septembre, deux vicaires proposent des soirées d’études des textes de la Bible et de Vatican II pour former les 20-40 ans de la paroisse.

JPEG - 97.5 ko

Etudiants, jeunes professionnels ou sur le marché du travail depuis quelques temps, ils ont entre 20 et 40 ans. Depuis septembre, plusieurs mercredis soirs, ils vont… au caté. Cette année, le P. Charles Cornudet et le P. Dominique Catta, vicaires à St-Lambert de Vaugirard (15e), proposent à ces paroissiens-là une formation à travers deux sessions de six soirées. Au programme : une première série de rencontres autour des textes de la Bible, et un coup de projecteur sur Dei Verbum, constitution dogmatique publiée à la suite du concile Vatican II, pour la seconde.

Bertille, 25 ans, en pleine rédaction de son mémoire de psychologie, trouve « sympa de faire du caté » à son âge. Plus vraiment étudiante, pas encore sur le marché du travail, elle voulait réfléchir aux fondements de sa foi sans savoir où trouver les réponses à ses questions. « Je m’attendais à un fonctionnement comme à l’école, alors que cela correspond plus à un foisonnement de modes de pensée, raconte-t-elle. Certains participants sont très calés en références bibliques, d’autres font des parallèles avec leur expérience humaine. » La jeune fille, qui a emménagé dans le quartier en octobre, a ainsi construit des liens avec sa paroisse. « C’est agréable quand on va à la messe de ne pas être seule au fond de l’église, confie-t-elle. En retrouvant des connaissances dans l’assemblée, je me sens à ma place dans cette communauté chrétienne. »

Appartenir à la communauté

Nathalie, 35 ans, est « abonnée à la messe de 9 heures le dimanche », qui compte peu de gens de son âge. Voyant dans les rencontres de caté un moyen de côtoyer des paroissiens de sa génération, elle n’a raté aucune soirée, malgré un emploi du temps chargé. Comme l’explique le P. Cornudet, le but de la « catéchèse des 20-40 ans » est de s’adresser à la population spécifique de la paroisse : « Beaucoup de familles, d’étudiants et de jeunes professionnels viennent à la messe et nous souhaitions qu’ils se sentent appartenir à la communauté. Aujourd’hui, ils ont beaucoup d’offres, mais cela ne les stabilise pas à un endroit. Nous trouvions intéressant de leur montrer qu’ils font aussi partie du noyau de la paroisse. » Et à la sortie de la messe, il remarque que ce ne sont plus seulement les personnes âgées qui s’attardent pour bavarder.

Pourtant, la fréquentation du groupe fluctue : une trentaine de personnes sont venues aux premières soirées, en octobre, contre une dizaine inscrites pour la seconde session, qui a débuté en mars. Le P. Cornudet avoue que la formule est encore en rodage : « On a choisi des rendez-vous à la suite pour que les discussions soient liées entre elles, mais on ne voulait pas que ce soit trop lourd dans l’agenda, donc on s’est limité à six. L’an prochain, peut-être ferons-nous différemment ». En tout cas, il reste frappé par la richesse qui naît de ces rencontres, la plupart des participants lisant ces textes pour la première fois. Comme Guillaume, 37 ans, qui ne pensait venir que pour les premiers soirs et reste jusqu’à la fin de l’année : « Je connaissais les événements de Vatican II et les positions de l’Eglise sur les sujets de société, mais j’avais assez peu d’éléments sur le dogme, estime-t-il. En découvrant des extraits de Dei Verbum par exemple, certains passages m’ont questionné. C’est sympathique d’aborder tout cela avec des gens que l’on croise après dans le quartier, que ce soit dans le cadre de la paroisse ou pas. » • Sophie Lebrun

La catéchèse des 20-40 ans à St-Lambert de Vaugirard (15e), six mercredis soir deux fois dans l’année. Pour inscriptions et renseignements : Antoine et Camille Mazas, Tél. 01 45 32 27 92 ou mail : camille.mazas@m4x.org

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse