Extrait de la déclaration du Mouvement chrétien des retraités sur la retraite et ses enjeux, lors de son colloque « Retraités, mémoire d’avenir », le 25 janvier 2003, à Paris

"Le MCR, constatant que le temps de la retraite représente un tiers de la vie, affirme que cette période de l’existence n’est pas retrait de la société. A notre époque, la retraite n’est pas nécessairement identifiable à la vieillesse : on peut être âgé sans être vieux.

Chaque retraité est un citoyen à part entière, membre actif de la société. Chaque retraité chrétien est, à part entière, membre responsable dans une Eglise au service des hommes et, à ce titre, témoigne du sens qu’il donne à sa vie au nom de sa foi. (...)
Le MCR déclare vouloir participer au renforcement du lien social nécessaire à toute vie commune. Il considère que l’apport de la mémoire favorise le discernement sur l’essentiel. Quand la mémoire prend le sens de valeurs à transmettre, de savoir-faire et de savoir-être, elle est promesse d’avenir.

Persuadé que "l’homme écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ", il invite l’ensemble des retraités à être des médiateurs accueillants et compréhensifs, non pour juger ou arbitrer, mais pour accompagner les jeunes générations dans leurs recherches et leurs découvertes, favorisant ainsi une compréhension réciproque. "

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse