Epiphanies

Chantal Petit

Galerie Saint-Séverin

Exposition de CHANTALPETIT présentée du 22 décembre 2007 au 16 mars 2008.

4 rue des Prêtres-Saint-Séverin - Paris 5e - M° : Saint-Michel, Cluny-La-Sorbonne.


Epiphanies de CHANTALPETIT



La Vierge est allongée sur le lit de sa mort qui est aussi celui de sa naissance. Le corps qui a donné naissance à Jésus devient lumière, s’épiphanise, dans la légèreté de l’abandon total à l’Esprit. Le corps de la Vierge ne meurt pas, il participe à la gloire de Jésus ressuscité. Mais il ne nie pas pour autant la dure loi de l’incarnation que le Fils de l’homme a subie comme chacun d’entre nous le fait chaque jour, jusqu’au jour de sa mort. Ces pieds nus sont là pour le rappeler, posés sur le sol. Leur verticalité élance le corps horizontal de la Vierge vers l’ailleurs où elle nous conduit. Faisant écho à un tableau du Caravage conservé au Louvre, ChantalPetit donne à cette Mort de la Vierge de nous rejoindre ici et maintenant, dans le temps dit « Epiphanie », pour nous conduire, par la ligne et la couleur, vers une intelligence intime de la lumière.
La Rose des doigts qui fait vibrer l’air sous le dessin, éponge de cire et mains en prières, si actives, si douces, développe onctueusement sa vie de soleil végétal pour nous rappeler que la vie n’est pas un rêve, mais la transfiguration de la matière en lumière.
IRC -janvier 2008

CHANTALPETIT, née à Agadir (Maroc) en 1951, vit et travaille à Malakoff. Elle enseigne à l’ESAG (Paris).

Retour.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse