L’Église
Catholique
À Paris

JMJ de Sydney

Du 10 au 21 juillet 2008, 1590 franciliens ont participé aux JMJ de Sydney. Parmi eux 681 parisiens répartis en 22 groupes.

Envoyés en mission à la suite des apôtres, ils ont prolongé leur pèlerinage en Inde, Thaïlande ou Chine pour rencontrer les chrétiens d’Asie.

« Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux confins de la terre » (Ac 1, 8)

Temps forts incontournables, les JMJ rassemblent chaque fois plusieurs milliers de jeunes, tout âge et tout parcours confondus, venus du monde entier. Ensemble autour du Pape, ils viennent partager pendant quelques jours leur joie de croire en Dieu, vivre de grands moments de festivité et de prière, rencontrer personnellement le Seigneur. Ressourcement garanti !

Paroles de jeunes

« Je vis dans une société sans Dieu et parfois je me demande s’Il existe vraiment et si je ne fais pas tout ça (messes, pèlerinages…) pour rien... J’espère trouver aux JMJ de Sydney des partages internationaux et un gigantesque espace de réflexion avec des jeunes de tous horizons. J’ai besoin de parler de Dieu, de trouver des réponses à mes questions et d’approfondir les choses de la Foi… »
Nathalie, 23 ans, étudiante

« Il y a eu, dans mon itinéraire, une époque où je portais beaucoup d’accusations contre l’Église mais depuis l’an 2000, année de ma Confirmation, j’ai eu la chance de participer à chaque JMJ. C’est pour moi un véritable “ressourcement”, un pèlerinage profond où l’on comprend mieux la vie d’Eglise entre jeunes chrétiens. Je pense que les JMJ sont une grâce pour le monde, un avant goût du “Paradis” où les jeunes symbolisent la vitalité du corps du Christ. Même un non-croyant ne peut y être insensible car il se dégage dans un rassemblement JMJ quelque chose de beaucoup plus fort que dans un stade au cours d’un match de foot par exemple où lors d’un concert. Ce n’est ni la même émotion, ni la même joie car Dieu nous porte. Un non-croyant peut très bien y vivre une expérience qu’il n’aura jamais faite ailleurs. Ces JMJ 2008 seront pour moi l’occasion de découvrir la vie d’une Eglise sur une terre étrangère avec d’autres façons de vivre… »
Bruno, musicien, bassiste, trentenaire

« Sydney, c’est cher ! Aller à Sydney, cela signifie pour moi rejoindre Dieu malgré les obstacles financiers et pour cela, je compte sur le Seigneur lui-même. A Sydney, j’y vais pour fortifier ma Foi et découvrir Dieu à travers les autres. En attendant, j’espère qu’il me donnera un petit coup de pouce pour satisfaire mon projet professionnel dans le domaine de la petite enfance… En tout cas, pour moi Sydney rime aussi avec méga-fête ! »
Marie, 25 ans, en recherche d’emploi

Se préparer matériellement

Pour financer leur voyage, les jeunes s’organisent ensemble pour récolter des fonds (ventes, soirées, quêtes, spectacles, manifestations sportives ou culturelles). Les gains mis en commun sont ensuite partagés. De nombreuses démarches individuelles sont réalisées à l’initiative des étudiants eux-mêmes (petits jobs, cours particuliers, services à domicile,…). L’organisation matérielle et spirituelle de ces JMJ, considérable, demande beaucoup de préparation. Cette entraide fraternelle des jeunes est significative de l’esprit de partage et d’unité, présence de l’Esprit Saint à l’œuvre dans ce monde.

De nombreux groupes issus de multiples paroisses parisiennes se préparent dès maintenant à partir aux JMJ de Sydney. Chacun a élaboré un projet et un itinéraire particuliers afin de découvrir les Églises locales d’Asie et d’Océanie, pour ouvrir son cœur à la dimension universelle de l’Eglise.

Programme avant les JMJ

Du 10 au 14 juillet les jeunes pèlerins parisiens ont été accueillis dans le diocèse de Canberra.

Au programme de ces journées, il y a eu des rencontres avec des membres de l’Église locale, des temps de prière, des visites de lieux saints...

Le dimanche 13 juillet à 19h : Messe avec le cardinal André Vingt-Trois en communion avec l’Église de France et tous les donateurs en la Cathédrale St-Christopher de Canberra en présence de Mgr Mark Colridge, évêque de Canberra, diffusée en direct sur France 2 « Le Jour du Seigneur ».
- Lire l’homélie du Cardinal André Vingt-Trois

Le lundi 14 juillet, à 17h : tous les français se sont retrouvés à Sydney au Centre des expositions pour participer à la messe concélébrée par le Cardinal André Vingt-Trois et Mgr Antony Fischer, coordinateur des JMJ 2008.
- Lire l’homélie du Cardinal André Vingt-Trois

Messe suivie d’un dîner offert par le diocèse de Paris.

Les JMJ

La messe d’ouverture des JMJ a été célébrée le mardi 15 juillet par le Cardinal George Pell, Archevêque de Sydney, et a été suivie d’un concert.
- Regardez la vidéo de la messe d’ouverture retransmise par KTO, commentée par le Père Denis Metzinger

Du 16 au 18 juillet, les évêques du monde entier ont prononcé des catéchèses le matin dans différentes églises et salles de l’agglomération de Sydney.
- Lire les catéchèses du Cardinal André Vingt-Trois aux pèlerins francophones.

Benoit XVI est arrivé le jeudi 17 juillet à Sydney.
L’accueil du Saint-Père, arrivé en bateau au port de Sydney, a eu lieu dans l’après-midi, lors d’une cérémonie d’accueil solennelle.
- Regarder la vidéo de l’arrivée de Benoît XVI à Sydney diffusée sur KTO
- Télécharger le discours d’accueil du Saint-Père aux jeunes
L’après-midi du vendredi 18 juillet, le [Chemin de Croix a été célébré à travers les rues de Sydney et le long des rives du port.
- Voir la vidéo.

Samedi 19 juillet.
Messe à la cathédrale Sainte Marie de Sydney puis grande marche vers le lieu de rassemblement.
- Voir la vidéo de la messe.
Veillée et célébration Eucharistique finale présidées par le Saint-Père en soirée. Nuit à la belle étoile.
- Voir la vidéo de la veillée.

Dimanche 20 juillet : à 10 h, a eu lieu la messe de clôture de ces JMJ de Sydney, célébrée à l’hippodrome de Randwick, à environ 9km du centre de Sydney.
- Voir la vidéo de la messe.

Lundi 21 juillet : à 10H30 : messe et déjeuner autour de Mgr André Vingt-Trois à l’église Holly Cross de Bondi Junction à mi-chemin entre Sydney et l’aéroport. Départs progressifs de Sydney.

Après les JMJ

Les JMJ ne se résument pas à un beau voyage aux antipodes, à des rencontres extraordinaires dont celle du Pape. Les JMJ continuent après Sydney. Les jeunes seront envoyés en mission à la rencontre des communautés chrétiennes d’Asie :

En Thaïlande : Saint-Étienne du Mont, Saint-François de Sales, Saint-François de Molitor, Saint-Séverin ;
A Hong-Kong : la Communauté polonaise ;
Au Vietnam : Notre-Dame de Lorette ; Saint-Esprit ; la communauté vietnamienne de Paris ; Notre-Dame du Saint-Sacrement ; Saint-Honoré d’Eylau et Sainte-Marie des Batignolles.
A Madagascar : Saint-Pierre de Montrouge ;
Au Cambodge : Saint-Denys du Saint-Sacrement - Saint-Antoine, Saint-Jean-Baptiste de La Salle.
En Inde : Saint-Germain des Prés ;
En Indonésie : l’Aumônerie de la Villette.
En Chine : Saint-Pierre du Gros Caillou

Sont restés en Australie : Saint-Léon, Saint-Eloi, Saint-Ferdinand des Ternes, Saint-François-Xavier.

Ces rencontres ont été préparées depuis plusieurs mois. Quelques groupes témoignent :

P. Christophe de Lussy, groupe Saint-François de Sales - Sainte-Geneviève des Grandes Carrières :

« Français et Karens, nous sommes appelés à goûter, les uns par les autres, l’universalité et la beauté de l’Église, toujours jeune. C’est la raison pour laquelle notre participation aux JMJ sera marquée par la rencontre avec les Karens de Thaïlande. Ces tribus montagnardes récemment évangélisées par des prêtres des Missions Étrangères de Paris connaissent un dynamisme d’accueil de l’Évangile peu banal. Malgré le coût élevé du voyage, notre groupe s’est aussi engagé à aider financièrement de jeunes Karens à participer aux JMJ. Et au retour de Sydney, de nombreux jeunes parisiens auront la joie d’expérimenter la force du souffle de l’Esprit en étant accueillis dans des villages karens. »

Diane, responsable du groupe JMJ de Saint-Germain des Prés :

« Les JMJ, cela fait déjà un an qu’on s’y prépare ! La première étape a été de déterminer quelle sera notre escale sur la route de Sydney. C’est Madras, en Inde : nous voulons découvrir ce que signifie, dans ce pays, appartenir à la minorité catholique. 15 étudiants indiens partageront notre projet pastoral à Madras et tous ensemble nous irons à Sydney à la rencontre du Pape. »

Une quarantaine de jeunes de la paroisse Saint-Pierre de Montrouge passera par Madagascar et l’Île Maurice.

« Ce sera l’occasion pour quatre jeunes malgaches de Paris de présenter aux autres leur pays. Des jeunes des villes et des campagnes se préparent déjà à nous recevoir à Tananarive et Antsirabé, et comme peu d’entre eux pourront partir en Australie, nous vivrons là-bas une semaine de rencontre, de prière et de célébration, accompagnés d’un évêque français et guidés par les Trinitaires, dont l’apostolat se fait en prison. Ce projet fédère ici à Paris les jeunes français et malgaches de la paroisse. En plus des temps de prière et de formation que nous vivons ensemble, nous mettons au point avec un énorme enthousiasme deux évènements pour financer ce voyage extrêmement coûteux : un repas et un grand concert franco-malgache. Pour l’occasion, ils nous cousent des tenues traditionnelles, nous apprennent un peu leur langue et nous présentent leur pays… c’est comme si les JMJ commençaient déjà ici pour nous ! »

Pour en savoir plus :
- www.jmjparis.org
- Paris Notre-Dame : Numéro du 24 juillet

Comptes-rendus

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse