L’Église
Catholique
À Paris

8 novembre - Tous les saints de l’Église de Paris

Des siècles durant, on a fêté à Paris de nombreux saints, dont les noms ont disparu du calendrier. Il convient d’en faire mémoire au jour de la Toussaint diocésaine.

Voici d’abord saints Rustique et Éleuthère, dont la tradition a fait les compagnons de saint Denis, les reines sainte Bathilde et sainte Radegonde, la première moniale parisienne sainte Aure et l’ermite saint Séverin. Plusieurs saints ont exercé des ministères à Paris ou y ont séjourné : saint Hugues fut évêque de Paris et d’Évreux en même temps qu’archevêque de Rouen ; saint Guillaume Berruyer et le bienheureux Pierre de Luxembourg furent chanoines de Notre-Dame ; saint Yves ainsi que les bienheureux papes Grégoire X et Urbain V étudièrent à l’Université, le bienheureux Réginald y enseigna. D’autres saints étaient vénérés à Paris parce qu’on avait transféré leurs reliques tels les saints bretons Guénaut, Magloire, Malo, Samson et Turian. Puis viennent les titulaires des anciennes églises : saint Christophe, saint Eustache, saint Gervais, saint Lambert, saint Leu et saint Gilles, saint Honoré, saint Julien, saint Martin, saint Médard, sainte Opportune, saint Roch, saint Sulpice, saint Victor.

Il faut y ajouter les saints de l’Île-de-France : saint Arnoult en Yvelines, saint Babolein de Saint-Maur, sainte Bertille de Chelles, saint Eugène de Deuil, sainte Fare, sainte Faron et saint Fiacre de Meaux, saint Frambourg d’Ivry, saint Fursy de Lagny, sainte Honorine de Conflans, saint Justin de Louvres, saint Lucain de Luigny, saint Lucien de Beauvais, saint Mathurin de Larchant, saint Maur, saint Mellon de Pontoise (évêque de Rouen), saint Nicaise de Gagny, saint Thibaut de Marly et saint Thibaut de Provins, saint Yon d’Arpajon.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse