Le sommaire du numéro du 18 décembre 2008

A la Une cette semaine dans le Journal Paris Notre-Dame : Parole d’Église avec le P. Brice de Malherbe • Compte-rendu du colloque "Jean-Marie Lustiger cardinal républicain" aux Bernardins • Concours de poésie du projet "Paris se prépare et fête Noël"

Parole d’Église : Explication de l’instruction Dignitas personae
Entretien avec le P. Brice de Malherbe, enseignant à l’École Cathédrale à propos de la nouvelle instruction que vient de publier la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Actualité : Colloque aux Bernardins, le cardinal Lustiger et la politique.
Le collège des Bernardins a fait salle comble mardi 9 décembre, lors d’un colloque intitulé “Jean-Marie Lustiger cardinal républicain”. Un an après la création de l’Institut Jean-Marie Lustiger, ce colloque organisé par le SPEP (Service pastoral d’études politiques), proposait une réflexion sur le rapport entre l’ancien archevêque de Paris et la République, la religion et la politique.

Réaction à chaud de Jean Duchesne, ami très proche du cardinal défunt. Professeur d’anglais, il a été l’interprète du cardinal Lustiger lors de ses déplacements aux Etats-Unis. Il s’est également occupé de la publication de ses livres et est désormais son exécuteur littéraire, ainsi que président de l’Institut Jean-Marie Lustiger. Il vient de publier Histoire sainte racontée à mes petits-enfants.

  • Point de vue de Manuel Valls, député-maire d’Evry : « Le cardinal a élevé nos réflexions au-delà des murs de l’église, en les portant dans la société ».
  • Témoignage d’une participante, élève au Collège des Bernardins : « Ce genre de colloque devrait être plus visible ».

Actualité : Des poèmes pour dire : “Le Verbe s’est fait chair”
La remise des prix du concours de poésie qui était un des événements du projet "Paris se prépare et fête Noël", a eu lieu à l’église St-Roch, samedi 13 décembre. Voici le poème qui a remporté le premier prix et une interview de son auteur, paroissien de St-Germain des Près.

Cinéma : Solitude
Rien de commun à priori entre le dernier film de James Gray, Two lovers, flamboyante fiction américaine et L’Apprenti, premier film documentaire français de Samuel Collardey, sinon, peut-être, un talent particulier pour faire partager au spectateur le poids de la solitude.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse