L’Église
Catholique
À Paris

Un prêtre, à quoi ça sert ?

« Si un prêtre ne sert pas au sens utilitaire du mot, il sert dans le sens où il est au service des autres. »

Un prêtre, ce n’est pas comme une voiture qui sert à voyager ou comme l’école qui sert à apprendre. Se demander à quoi sert un prêtre c’est comme se demander à quoi ça sert d’aimer et d’être aimé. Aimer, ça ne sert à rien, mais ça change notre vie.

Si un prêtre ne sert pas au sens utilitaire du mot, il sert dans le sens où il est au service des autres. Il consacre en effet, sa vie aux autres et à Dieu. Il fait le choix de donner sa vie pour faire connaître l’évangile et faire découvrir Dieu. Le prêtre est celui qui nous rappelle que Dieu nous aime.

En réfléchissant tous les deux sur le rôle du prêtre, nous nous sommes remémorés quelques moments forts de notre vie, dans lesquels des prêtres nous ont aidés à grandir.

Pour moi, il y a tout d’abord eu ma rencontre avec un prêtre, à une époque où je remettais en question l’éducation catholique qui m’avait été donnée. Je clamais alors que j’étais comme Saint Thomas, qui a eu besoin de voir pour croire. Tant que Dieu ne se manifesterait pas à moi, je ne croirai pas ! C’est ce que j’ai expliqué à ce prêtre le jour où je l’ai rencontré. Il m’a écoutée et n’a pas cherché à faire du prosélytisme avec moi. Il m’a juste dit : "Quand tu entends le mot Dieu remplace-le par le mot amour". Cette simple phrase d’un prêtre a changé ma vie. Elle a marqué le début de mon chemin de foi.

Un prêtre est avant tout le porte parole d’un Dieu amour. Il sait se mettre au niveau de chacun, croyant ou non. Il vit l’évangile, mais il est homme et nous rejoint donc dans notre difficulté à vivre l’évangile.

En ce qui me concerne, A l’âge de 27 ans, j’ai préparé ma première communion avec un prêtre, qui m’a permis d’approfondir les valeurs chrétiennes. Ce prêtre ne m’a pas imposé une méthode de préparation à la première communion. Au contraire, il m’a avant tout rejoint dans mon propre vécu. Ensemble, nous avons étudié l’évangile et sommes partis des questions que je me posais pour réfléchir à mon engagement de jeune chrétien.

Un prêtre n’est pas un moralisateur, mais celui qui nous rejoint dans nos vies quotidiennes pour les éclairer de l’amour de Dieu et nous aider à vivre un évangile, dont nous sommes parfois bien loin. Il nous rappelle les valeurs chrétiennes et nous aide à redéfinir nos priorités.

Un prêtre c’est égaiement celui qui nous accompagne dans les moments clés de nos vies ; baptêmes, mariages, enterrements…, nous partageons avec lui joies et peines. Il est un témoin actif de ce que nous vivons.

Mariés depuis 3 mois, nous savons combien les prêtres qui nous ont aidés A cheminer vers le mariage, nous ont permis de prendre conscience de tout ce qu’il y avait derrière cet engagement. Notre préparation religieuse au mariage a donné à celui-ci une dimension communautaire et spirituelle. Grâce aux prêtres, nous avons mesuré le sens de ce sacrement pour l’Église et nous sommes habités par la prière des époux que nous avons formulée le jour de notre engagement.

Plus que tout autre, un prêtre s’efforce de vivre les
valeurs de l’évangile. A ce titre, il devient une référence qui nous tire vers le haut. Nous avons toujours été impressionnés par la tolérance des prêtres, nous ne nous sentons pas jugés par eux, mais bel et bien acceptés tels que nous sommes. Enfin, les prêtres prient Dieu pour tous les hommes et toutes les femmes qui en ont besoin. Ils nous confient à Dieu dans leurs prières. Certains pragmatiques diront que cela ne sert à rien, mais pour nous, nous croyons que cela nous porte.

Julie et Stéphane PERRIN, octobre 2000

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse