ABO : 25 ans de service

En décembre 2011, l’association « À Bras Ouverts », qui permet chaque année à plus de 600 jeunes handicapés de partir en week-end, fêtait ses 25 ans. En 2012, « ABO » garde son cap : grandir en humanité.

Depuis 1986, ABO accompagne des jeunes handicapés en week-end. La Fondation Notre Dame a soutenu la participation de l'association aux JMJ de Madrid.
Depuis 1986, ABO accompagne des jeunes handicapés en week-end. La Fondation Notre Dame a soutenu la participation de l’association aux JMJ de Madrid.
D.R.

Vingt-cinq ans après la création d’ « À Bras Ouverts », l’intuition de son fondateur, Tugdual Derville [1], ne s’est pas démentie : la richesse d’une rencontre peut changer une vie. Après avoir accompagné des personnes handicapées dans diverses associations, il s’était fixé un objectif : venir en aide aux enfants handicapés et à leurs familles en créant une structure d’accueil de taille familiale. « Depuis ses débuts en 1986, l’association permet à des jeunes porteurs de handicap de passer des moments de détente entre amis, hors de leur cadre de vie habituel, souligne Héliette Marchadier, présidente d’ABO. Elle est aussi un soutien pour leurs familles : nos week-ends leur permettent de souffler deux jours tout en étant sûrs que leur enfant passe un bon moment. »Une seule limite toutefois à cette organisation : l’impossibilité d’exercer une surveillance et des soins médicaux spécialisés. En août 1986, cinq étudiants et cinq jeunes handicapés inauguraient le premier séjour. Aujourd’hui, ABO maintient son cap et accueille un peu plus de 600 jeunes par an avec l’aide de 915 bénévoles. Sans compter les nombreuses demandes d’inscription en attente. « ABO ne pourra jamais répondre à tous les besoins des personnes handicapées et de leurs familles. Mais elle permet d’insuffler une bouffée d’air dans un quotidien souvent lourd. C’est aussi une façon de permettre au jeune accueilli d’avoir son activité et ses amis “à lui”. »

La route des vacances
Actuellement, 24 groupes ABO existent en France, dont 13 à Paris, chacun comptant une trentaine de jeunes accueillis, de 6 à 35 ans. Lors d’un week-end, les réjouissances démarrent de bonne heure le samedi matin, en estafette. Installés sur les banquettes, trois à sept binômes – soit un jeune accueilli avec son accompagnateur – prennent la poudre d’escampette. Après, libre cours à la simplicité : on chante comme sur la route des vacances et toutes les activités du week-end se déroulent non loin du lieu [2] : courses, cuisine, promenade ainsi que la messe, proposée le dimanche dans la paroisse la plus proche. Dans la bouche de Chrystelle, 28 ans, accueillie par ABO depuis l’âge de 8 ans, comme dans celle de Benoît, jeune trisomique de 12 ans, les mots « détente », « vacances », « famille » ou « jeu », témoignent de leur joie de partir en week-end. Pour Myriam, accompagnatrice depuis dix ans, la qualité de la relation doit primer sur les activités. « Ce ne sont pas mes compétences qui sont attendues mais ma présence, commente-t-elle. En vivant pleinement l’instant, on (ré) apprend à s’émerveiller de tout ou presque. Je me rappelle du jour où nous avons préparé une omelette avec mon binôme : il se prenait un fou rire à chaque fois que l’on cassait un œuf… ! » Et comme le souligne la jeune bénévole, ce type de rencontre permet de changer le regard : « Cela ne sert à rien de nier la différence : le handicap peut faire peur, certaines réactions étonnent, certains physiques gênent. Mais une fois que l’on a fait le pas, on se laisse gagner par leur confiance et leur spontanéité. On se sent vite très petit à côté d’eux. » Une formule gagnante qui ne demande qu’à se multiplier.• Laurence Faure

Pour devenir bénévole (entre 18 et 35 ans), pour mettre à disposition sa maison le temps d’un week-end ou d’un séjour ABO, tél. 09 82 46 60 83. http://abrasouverts.asso.fr

[1Aujourd’hui délégué général d’Alliance
Vita.

[2Les week-ends ABO se font le plus souvent dans des maisons de campagne prêtées par des particuliers.

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse