L’Église
Catholique
À Paris

Adolescent

Extrait de la Lettre pastorale “La famille et la jeunesse : une espérance !”.

(51) La responsabilité des parents et leur autorité ne se fondent pas sur une suprématie de compétences mais reposent sur le lien qui les unit à leurs enfants. Cette qualification est une mission reçue, et non quelque chose que l’on décide par soi-même : on est parent parce que l’on a reçu la vie et qu’on l’a transmise. On peut dire que les parents se font obéissants dans la mesure où ils prennent conscience qu’ils sont au service d’une entreprise qui les dépasse, mais qui dépasse aussi leurs difficultés personnelles. L’éducation n’est pas la simple transmission des mœurs de la famille ou du milieu, ni même le seul apprentissage d’un certain nombre de règles de conduite. Elle est l’éveil d’une liberté qui ne peut se construire que si elle se développe dans une relation d’amour dans laquelle la loi et les règles ne sont pas le fruit d’un arbitraire particulier. Les adultes, et spécialement les parents, ont eux-mêmes à accueillir et à mettre en pratique des règles de vie auxquelles ils se soumettent dans l’obéissance de la foi.

- Lire la lettre pastorale du cardinal André Vingt-Trois “La famille et la jeunesse : une espérance !”.

A lire également

  1. Paragraphes 17, 19, 29 de la Lettre pastorale
    - A travers ce que nous connaissons de l’histoire de l’humanité, dans toute sles cultures, toutes les religions, jamais une société n’a abandonné l’éducation des jeunes à un système non contrôlé, à un système qui ne soit pas codifié."
  2. Dossier : Les étapes du processus adolescent
    - Intervention de Mme Edith Tartar-Godet à la session nationale des responsables diocésains en AEP

Lettre pastorale "La famille et la jeunesse : une espérance !"

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse