L’Église
Catholique
À Paris

Adoration du Saint-Sacrement : une porte ouverte pour la vie

Depuis septembre, St-Louis-en-l’Île (4e) organise une adoration eucharistique pour la vie une fois par mois. Une cinquantaine de paroissiens se relaient devant le Saint-Sacrement, des passants s’arrêtent, un stand-écoute accueille…

JPEG - 43.3 ko
Prier pour protéger la vie : c’est ce que propose St-Louis-enl’Île, le deuxième jeudi de chaque mois.
Photo : Anne Pacotte

C’est le résultat de discussions informelles entre le curé de St-Louis-en l’Île, le P. Olivier de Cagny et quelques paroissiens. « Plusieurs personnes m’ont fait part, ces derniers temps, de leur désir de prier pour des situations douloureuses liées à la vie : suicide, avortement, euthanasie, famille, explique le curé. Parmi elles, certaines sont impliquées en politique, d’autres travaillent dans le domaine médical. En outre, certains jeunes souhaitaient se mobiliser sur ces questions de manière pérenne. » La formule définitive s’est mise en place en septembre 2012 : un temps d’adoration a lieu désormais à l’église, le deuxième jeudi de chaque mois, entre 14h30 et 22h, la messe du soir [1] étant au cœur de la soirée. « Nous pouvons tous être confrontés aux détresses liées à la vie et souvent cachées, souligne le P. de Cagny. La paroisse prie pour chacun, portée par l’Esprit Saint, dans une attitude de consolation, sans jugement, pour que la vie soit protégée et accueillie. »

Investissement global

Le tout, en comptant sur plusieurs forces : les prêtres, les paroissiens ainsi que des personnes périphériques. Comme Éric, paroissien de 27 ans, qui a proposé à cinq-six amis parisiens de l’aider à animer en musique une partie de l’adoration : « Le fait que la paroisse elle-même se saisisse d’un investissement plus global. Nous nous formons en ce moment sur les questions d’éthique. Nous proposons également notre aide au petit-déjeuner de Malte, qui a lieu au chevet de la cathédrale Notre-Dame : une autre façon de protéger la vie. »

Écoute et consolation

Au total, une cinquantaine de participants bénéficient de la soirée à chaque fois. Parmi eux, des paroissiens, mais aussi des “inconnus”, passants ou habitants du quartier. « Beaucoup de personnes ne sont pas de la paroisse et la plupart sont visiblement très émues », constate Corinne, infirmière à domicile et paroissienne, qui se souvient avoir accueilli récemment une femme dont le fils s’est suicidé. À chaque adoration, elle se tient à la disposition de personnes en détresse ayant besoin de parler : « Ce n’est pas une cellule professionnelle, prévient Corinne. Nous écoutons, recevons des intentions de prière et orientons. En revanche, il faut que de ce sujet me touche beaucoup. Pour nous, ce service fait partie les personnes qui tiennent ce stand d’écoute aient un minimum de formation médicale, sociale ou bioéthique. Actuellement, nous sommes deux. » Pour cette infirmière, l’enjeu d’une telle initiative est de rendre visible un lieu d’espoir et de miséricorde pour des causes que le monde extérieur banalise. « Prier publiquement permet d’éveiller les consciences sur des actes qui sont anodins pour la plupart des gens (avortement, euthanasie...), souligne-t-elle. On sait pourtant qu’ils nourrissent chez les personnes concernées un fort sentiment de détresse et de culpabilité, très difficile à exprimer. » Et d’ajouter : « Un certain nombre sont touchés par le suicide, sujet tabou et douloureux. Un lieu de prière pour la vie permet à chacun de demander directement une réponse à sa souffrance au Christ. Car Il a une Parole de vie pour toute situation et tout homme. » Un souhait des organisateurs pour l’avenir ? Que l’initiative se développe en lien avec d’autres paroisses parisiennes, afin que, tous les jours ou presque, dans Paris, se tienne un lieu de prière et d’accueil pour la vie. • Laurence Faure

- Voir la page de la paroisse Saint-Louis en l’Île

Participez à la Veillée annuelle interdiocésaine de prière pour la vie, le mardi 21 mai à N.-D. de Paris à 20h30.

[1Celle du mois de mai a lieu exceptionnellement le jeudi 16mai, de 14h30 à 20h30. Veillée à partir de 19h20, précédée de la messe à 18h45. 19 bis rue St-Louis-en l’Île (4e). Tél : 01 46 34 11 60. Pour s’informer sur les réponses de l’Église aux difficultés liées à la vie naissante : www.vienaissante.fr

Articles et documents

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse