Le Baptistère de Notre-Dame du Travail

Bâtie dans le quartier de Plaisance à la fin du XIXe siècle, 36, rue Guilleminot, 75014 Paris, cette église originale possède une architecture en charpente métallique. Son baptistère est riche en symboles, même si l’évolution de la liturgie l’a fait abandonner.

Pour rappeler l’origine du baptême chrétien, une statue de Jean Baptiste et Jésus domine le baptistère. Elle est surmontée d’un tableau évoquant les baptistères des premiers chrétiens dont il s’inspire. En effet, il a la forme d’une cuve octogonale dans laquelle on peut descendre et plonger le baptisé. L’octogone est le symbole de la résurrection, la semaine a 7 jours comme la Création, et le 8e est le jour de la résurrection du Christ, nouvelle création.

Les parois intérieures sont ornées de symboles trinitaires : la main de Dieu le Père bénissant ; le Chrisme, association des lettres grecques du nom du Christ ; la colombe de l’Esprit Saint. La Trinité est encore signifiée par la croix à trois branches enroulées, de tradition celtique.

A l’opposée de l’entrée, l’ambon est la place de la parole, et du centre du Chrisme coule l’eau qui servira pour le baptême.

L’extérieur des parois reprend un motif des premiers chrétiens, les paons, symbole de résurrection buvant à la coupe de la vie. Quatre côtés portent les symboles des quatre portes de la Jérusalem Céleste : quatre portes de murailles ayant pour base les noms des 12 tribus d’Israël et pour sommet les noms des 12 apôtres du Christ.

Voir aussi
- Le baptistère.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse