CASA Notre-Dame : Des visites au seuil de la foi

Chaque année, 13 millions de visiteurs franchissent les portes de la cathédrale N.-D.de Paris. Pour les accueillir, les bénévoles de l’association « CASA Notre-Dame » offrent des visites guidées dans plusieurs langues. Objectif : transmettre le message chrétien de l’édifice.

JPEG - 60.6 ko
L’été, quelque 24 jeunes de toutes nationalités, font visiter la cathédrale.

« Observez bien la rose qui est au-dessus du portail principal. L’oculus central tient lieu d’auréole à la Vierge à l’enfant, située au pied de la rose » Le discours de Jean Vandamme, guide et responsable de « CASA Notre-Dame », a déjà conquis l’attention du petit groupe de visiteurs français et canadiens qui l’entoure. Chaque jour, l’édifice accueille entre ses murs quelque 40 000 visiteurs. Présente sur le site depuis les années 70 et placée sous l’autorité du recteur de la cathédrale, l’association CASA (Communautés d’accueil dans les sites artistiques) organise des visites guidées, dans une dizaine de langues, qui mettent en valeur le sens spirituel du lieu. « Notre but est d’ouvrir le regard des visiteurs à la dimension historique et esthétique de la cathédrale et à son message chrétien. À travers ce dernier aspect, on peut dire que nos visites s’inscrivent dans le courant de la nouvelle évangélisation », explique Jean-Pierre Cartier, guide CASA et formateur des Communautés internationales d’été. Car deux types de visites existent : durant l’année, une centaine de bénévoles les assurent chaque jour ; en juillet et en août, quelque 24 jeunes, de 18 à 30 ans, deviennent guides pendant trois semaines. Venant de divers pays d’Europe, chacun fait les visites dans sa langue maternelle. « Ces jeunes, qui s’engagent pour trois semaines, vivent aussi une expérience communautaire rattachée à la vie pastorale de N.-D. de Paris. Ils traduisent notamment les textes des vêpres tous les soirs et participent à l’animation de la procession du 15 août », précise Jean-Pierre Cartier.

La visite de Notre-Dame : une catéchèse

Pour la plupart des guides, si le mot évangélisation est trop fort pour caractériser leur mission d’accueil auprès des touristes, tous s’accordent à dire qu’elle est une première sensibilisation à la foi chrétienne. « Les visiteurs se posent forcément des questions, analyse Odile Pinard, guide et membre de l’association. En l’occurrence, les visites que je fais ont souvent une dimension œcuménique, car mes visiteurs sont anglophones et donc le plus souvent protestants. Je me rappelle d’un touriste presbytérien, hermétique au culte et à la figure de la Vierge Marie, qui m’a remerciée en fin de visite parce qu’il avait compris qui elle était. C’était très émouvant. » Une histoire qui semble souvent se répéter. « Le message particulier de la cathédrale est celui de l’Incarnation par Marie. Figurée sur les trois portails de la façade, Marie est présentée comme mère du Christ, dans toute son humanité. Cette dimension interroge les visiteurs », renchérit Jean-Pierre Cartier. La cathédrale devient alors, le temps d’une visite d’une heure et demie, une véritable catéchèse, selon les mots de Nadège Borowski, 26 ans, guide, deux étés de suite en 2009 et en 2010. « La première année, j’ai été surprise de la facilité avec laquelle je pouvais faire passer le message chrétien, en m’appuyant notamment sur l’iconographie, explique-t-elle. Prenons le Jugement dernier, représenté au portail central. Quand on explique que la pesée des âmes correspond au poids d’amour que chacun amis dans sa vie, et non au poids du péché, cela plaît aux visiteurs. En fin de visite, j’ai souvent des remerciements de personnes qui ont peu de culture religieuse. Elles sont généralement touchées que des jeunes parlent de la foi et de la vie du Christ avec passion ! » • Laurence Faure

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse