Les cordons ecclésiastiques

Depuis le milieu du XIXe siècle la croix pectorale des prélats en habit de chœur est soutenue par un cordon de soie tressée et terminée dans le dos par un gros gland.

Le cordon ecclésiastique est rouge, ou rouge et or pour les cardinaux, vert et or pour les évêques. D’autres couleurs pour divers prélats sont tombées en désuétude. Actuellement, les cordons de croix pectorales sont souvent en métal.
Un large ruban de moire bleu céleste servait aux ecclésiastiques à porter la décoration de l’ordre du Saint Esprit, ordre destiné aux défenseurs de la foi catholique, créé par Henri III, et repris par Charles X. On le voit sur les portraits de certains archevêques de Paris : deJean-François de Gondi à Beaumont du Repaire, puis après la Révolution, par Talleyrand Périgord, de Quelen et Morlot

Les chanoines de Notre-Dame de Paris portent une croix avec au revers une image de la Vierge, le tout suspendu à un cordon bleu, couleur de la Vierge.

Trésors et objets de curiosité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse