Les cuillers liturgiques

Les cuillers liturgiques servent à distribuer la sainte communion aux fidèles.

L’usage de la cuiller liturgique remonte à la très haute antiquité. Elle est en or ou en argent ou en argent doré, parfois ornée d’émaux ou de pierres précieuses. On la distingue aisément de celles de l’usage profane pare qu’elle porte le plus souvent des motifs religieux.

-  1 – Une petite cuiller (labis, cuiller, pince) apparue en Syrie au VIIe siècle sert encore aux Grecs et aux Coptes catholiques pour distribuer la sainte communion sous l’espèce du pain imbibé du Précieux Sang.

-  2 – La louchette (cochlear) , qui a tout à fait la forme d’une louche de très petite dimension, et dont l’usage remonte au XIIIe siècle, sert au Prêtre ou au Diacre à prendre de l’eau dans la burette pour la verser dans le calice à l’offertoire. Elle est encore en usage en certains diocèses de France, en Belgique et dans toute l’Allemagne.

-  3 – Une autre petite cuiller, de même métal que l’encensoir, souvent en argent doré, sert à puiser l’encens dans la navette. Elle est parfois attachée à celle-ci par une chaînette.

Trésors et objets de curiosité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse