Élections, que choisir ?

En vue des prochaines élections, le texte publié en octobre 2011 par la Conférence des évêques de France (CEF) Élections : un vote pour quelle société ? propose de nombreux éléments de réflexion. Rencontre avec le P. Xavier Ley, curé de Ste-Colette (19e), et Jean-Luc Pouthier, de St-Antoine des Quinze-Vingts (12e), qui l’ont étudié en paroisse.

Photo : Sénat

Paris Notre-Dame – Vous avez proposé une soirée paroissiale, courant mars, autour du texte des évêques. Comment a-t-il été reçu ?

P. Xavier Ley – Les participants ont été globalement très convaincus par les éléments du texte, notamment les points concernant la vie autour desquels nous avons mené la majeure partie de notre réflexion. Un des paroissiens présents, handicapé moteur lourd, nous a d’ailleurs accompagnés sur ce point, en témoignant du fait que ce n’était pas son handicap qui déterminait sa vie mais la façon dont Dieu l’irriguait, dans sa globalité. Ce qui nous a permis de réaffirmer que la dignité de l’homme était la même pour tous, quelle que soit sa situation matérielle et humaine.

Sur quoi devons-nous être vigilants ?

P. X. L. – Le relativisme ambiant pousse beaucoup de citoyens à suivre les différents courants de pensée politique et sociale qui se succèdent. Cela les mène à remettre en cause régulièrement les fondements de la société de manière subjective, sans prendre assez de recul sur la vocation profonde et universelle de l’homme. La remise en cause de l’institution du mariage – en ouvrant la possibilité d’une alliance entre deux femmes ou deux hommes –, cellule souche de notre société, en est un exemple frappant… Notre société a-t-elle une réflexion de fond commune et solide qui détermine les limites à ne pas franchir ? Comme il est spécifié dans le texte de la CEF – au quatrième paragraphe de l’introduction –, notre démocratie n’est pas destinée à compiler la somme des avantages particuliers mais à garantir le bien commun et à nous en rendre responsables.

Quels sont les éléments concrets tirés de cette réflexion ?

P. X. L. – Première chose qui peut sembler évidente, il faut voter. Aucun programme ne s’articule pleinement avec les exigences de l’Évangile certes, pourtant nous avons le devoir de manifester notre vision de l’homme pour la société de demain. Ensuite, comme chrétiens, nous sommes porteurs de confiance et d’espérance pour ce monde « terrestre » et pour « la vie du monde à venir » que nous attendons. Ces réalités de la foi chrétienne doivent nous pousser à ne pas limiter notre regard au « monde d’aujourd’hui », à nos intérêts immédiats. Les difficultés liées à la crise ne doivent pas nous enfermer dans la peur ni nous empêcher de rechercher la justice et de protéger le plus faible. • Propos recueillis par Laurence Faure

Retrouvez le document Élections : un vote pour quelle société ? sur www.eglise.catholique.fr

À noter également : Quelle société voulons-nous ?, Cardinal André Vingt-Trois, Éd. Pocket. 2011.

Témoignage
Jean-Luc Pouthier, organisateur d’une conférence-débat en vue des élections le 2 février dernier, à St-Antoine des Quinze-Vingts (12e).

« C’est une bonne chose que ce document ait été publié tôt : cela a favorisé sa diffusion dans la presse et auprès d’un public assez large. Ce texte – qui s’inscrit dans la continuité de celui de 2007, Qu’as-tu fait de ton frère ? – a été bien reçu. Il délivre les points essentiels de discernement de manière claire et synthétique. Lors de notre réunion, beaucoup ont regretté qu’il n’y ait pas plus de préconisations concrètes. Mais nous sommes tombés d’accord pour estimer que la réflexion menée autour du texte des évêques devait être nourrie par les propositions des mouvements d’Église qui ont une véritable expérience de terrain. Nous avons notamment évoqué la campagne de 2012 du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) contre l’évasion fiscale. Le domaine de la bioéthique est également un champ d’étude privilégié de l’Église, reconnue comme experte en la matière, écoutée y compris au Parlement. » • Propos recueillis par L. F.

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse