L’Église
Catholique
À Paris

Espérance

Extrait de la Lettre pastorale “La famille et la jeunesse : une espérance !”.

(71) Nous avons, nous chrétiens, à incarner aux yeux de tous cette espérance formidable. Nous devons le faire en ayant clairement en vue ce que nous voulons vivre, et cela exige de notre part des choix parfois exigeants. Nous devons le faire aussi en ayant le cœur large, parce que nous sommes porteurs de la miséricorde de Dieu pour ce monde, étant nous-mêmes, dans notre baptême et dans la vie sacramentelle, les premiers bénéficiaires de cette miséricorde. Dans nos communautés, nous devons apprendre de plus en plus à nous porter les uns les autres, sans nous juger, sans nous mesurer, sans nous enfermer dans des schémas mondains, mais en nous soutenant les uns les autres, dans les réussites et les échecs, dans les joies et les malheurs, avec une fraternité nouée par la célébration commune de l’Eucharistie dominicale.

(72) Le monde a besoin de témoins. Il a besoin que certains lui donnent de voir la beauté de la vie humaine toute simple vécue en sa plénitude. Parfois il réagit devant ce spectacle avec agressivité ; celle-ci est en elle-même souvent la confession d’un idéal déçu, d’un rêve que l’on croit inaccessible parce qu’on ne connaît pas la force de conversion du Christ. C’est pourquoi je vous fais confiance, vous, chrétiens laïcs, époux, pères et mères de famille, à qui il revient au premier chef de porter cette espérance devant les autres et, déjà, d’y initier vos enfants et petits-enfants. Soyez aussi témoins de ce que la sexualité peut être vécue chastement. Je vous encourage, vous, jeunes gens et jeunes filles, pour que vous sachiez orienter votre vie en avançant sur ce chemin de l’amour en acte et en vérité. Et vous, religieux et religieuses, vierges consacrées, membres des instituts séculiers et participants de toute forme de vie consacrée, je sais que vous voulez rayonner par votre chasteté parfaite de la joie de l’amour donné au Seigneur en anticipation de la charité éternelle. Quant à vous, prêtres et vous, diacres célibataires des paroisses de Paris, témoins de l’amour du Christ pour son Église par votre célibat et par la célébration des sacrements, je suis témoin de votre générosité pour aider vos frères et vos sœurs à vivre avec confiance et espérance la belle réalité de la famille.

- Lire la lettre pastorale du cardinal André Vingt-Trois “La famille et la jeunesse : une espérance !”.

À lire également

  1. Prière de Foi, d’Espérance et de Charité
  2. Homélie du Cardinal André Vingt-Trois - Messe de Minuit - 24 décembre 2009
    - A travers [ceux] qui cro[ient] dans la personne de Jésus de Nazareth, l’espérance de ceux qui en ce monde aspirent à la paix et au bonheur se trouve comme portée et satisfaite.

Lettre pastorale "La famille et la jeunesse : une espérance !"

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse