Et toi, pourquoi vas-tu aux J.M.J. ?

Du 16 au 22 août, plus de cinquante groupes de jeunes Parisiens iront à la rencontre de l’église universelle, réunie à Madrid à l’appel du pape pour la 11e édition des Journées Mondiales de la Jeunesse. Plusieurs d’entre eux ont confié à Paris Notre-Dame les raisons qui les poussent à faire le voyage.

LAËTITIA, de St-Philippe du Roule (8e)

« Je ne suis jamais allée aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Alors, j’ai saisi l’occasion quand j’ai su qu’un groupe se constituait à St-Philippe du Roule, autour de Charles et Gabriel, dont j’avais suivi le voyage en vélo à la rencontre des chrétiens du monde entier [1]. J’ai eu envie de retrouver l’Église universelle qu’ils nous ont décrite tout au long de leur aventure. Dans notre groupe, nous allons partir avec des jeunes qu’ils ont croisés lors de leur périple, ainsi que des Français de 17 à 23 ans et des jeunes de l’association “Foi et lumière”. Nous irons, ensemble, recevoir le message du Pape. J’attends ses paroles avec impatience : elles seront un envoi en mission pour nous tous, appelés à la suite du même Christ. » • Propos recueillis par Sophie Lebrun

FLORENCE, de la Maison Sainte-Germaine (15e)

« Quand la direction de la Maison Sainte-Germaine, foyer de vie catholique [2] qui accueille des femmes handicapées, m’a proposé d’accompagner un groupe de résidentes aux J.M.J. avec une vingtaine d’autres salariés et bénévoles encadrants, j’étais ravie. D’abord, sur le plan personnel, j’y ai vu la possibilité de faire le point sur ma foi et de donner à Dieu l’occasion de se révéler davantage. Ensuite, pour les huit résidentes qui viennent, c’est un formidable moyen de se laisser bousculer par les autres jeunes et de témoigner de leur foi auprès de ceux qui sont peut-être peu habitués à côtoyer des personnes handicapées. Lors de la préparation à la Maison Sainte-Germaine, nous voyons déjà les amitiés se renforcer. Ce sera comme un pèlerinage qui va nous permettre de mieux nous connaître et de dépasser la relation soignante pour créer un lien fraternel. » • Propos recueillis par S. L.

CLÉMENCE, MARIE, CLAIRE ET CAMILLE, de St-Gabriel (20e)

JPEG - 65.1 ko
Photo : Sophie Lebrun

« Comme nous sommes tous engagés depuis plusieurs années dans le groupe de jeunes de la paroisse St-Gabriel, nous avons trouvé naturel de vivre ce grand événement en son sein. Mais étant donné, par ailleurs, que nous habitons ensemble depuis plusieurs mois, nous trouvions agréable d’en faire aussi un projet commun à notre colocation. Certains d’entre nous ont déjà vécu des Journées Mondiales de la Jeunesse, mais pas tous. Nous fonctionnons au quotidien dans un esprit communautaire, par conséquent nous nous préparons ensemble et nous nous soutenons les uns les autres en vue de cet événement. Ce sera une belle occasion de partager un moment fort de notre vie qui sera marquant autant pour l’aspect festif que pour notre foi. » • Propos recueillis par S. L.

IL EST ENCORE POSSIBLE DE S’INSCRIRE

A ce jour, environ 3600 jeunes font partie des groupes parisiens qui se préparent pour participer aux J.M.J. Si la date du 30 juin est la limite fixée pour les inscriptions, il est recommandé aux personnes intéressées d’entreprendre leurs démarches le plus tôt possible, sur le site Internet www.jmjparis.org

[1Pour en savoir plus : http://corpusweb.free.fr

[2Fondée par les Sœurs hospitalières, la Maison Sainte-Germaine accueille des femmes atteintes d’un handicap moteur associé à une déficience intellectuelle. Plus d’infos sur www.hospitalieres.org

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse