Extrait du discours de clôture du cardinal André Vingt-Trois lors de l’assemblée plénière des évêques

Comme il est normal, notre attention a porté sur bien des sujets qui concernent la vie de notre Église et son implication dans la vie de notre société. Notre travail sur le diaconat permanent a été une première étape de partage des expériences de nos différents diocèses.

Ce premier temps a fait ressortir un certain nombre de questions auxquelles nous sommes confrontés et que nous souhaitons approfondir et éclairer. Ces questions ne doivent pas occulter le trait dominant de notre pratique du diaconat : globalement, les décennies écoulées ont permis à ce ministère ordonné de trouver une figure concrète et nous devons nous réjouir des fruits de cette lente mise en œuvre. La décision du Concile a vraiment été une grâce pour notre Église, notamment à travers le signe d’un ministère ordonné qui se déploie dans les conditions de vie communes à nos contemporains. Nous voulons exprimer notre reconnaissance aux diacres de nos diocèses et à leur famille pour la part importante qu’ils prennent à la mission de l’Église. Nous poursuivrons ce travail sous la conduite de la commission des ministères ordonnés au cours des prochaines assemblées.

- Lire l’intégralité du discours de clôture du cardinal André Vingt-Trois lors de l’assemblée plénière des évêques.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse