Formation et rencontres des diacres permanents

Pour le diocèse de Paris, cette formation se structure suivant la « Ratio Institutionis » ou « Normes pour la formation des diacres permanents », texte voté par la Conférence des Évêques de France en novembre 1999.

Elle se se présente de la façon suivante :

- Formation initiale (trois ans avant l’ordination)
- Formation complémentaire (quatre ans après l’ordination)
- Formation permanente (tout au long de la vie ministérielle du diacre)

Il s’y ajoute un week-end annuel régional décidé par les évêques d’Île-de-France pour tous les diacres ordonnés les deux dernières années.

Avant leur ordination, pendant au moins trois ans, les candidats au diaconat suivent un parcours de discernement et de formation initiale.

Après leur ordination, les diacres suivent d’abord une formation complémentaire de quatre années, puis une formation permanente tout au long de leur vie ministérielle [1].

Cette formation présente les traits de la fidélité au Christ et à l’Église, et de la conversion continue, fruit de la grâce sacramentelle vécue dans le dynamisme de la charité pastorale propre à chaque expression du ministère ordonné. Elle apparaît comme un choix fondamental, qui a besoin de s’affirmer et de s’exprimer à nouveau au fil des années de diaconat permanent, à travers une longue suite de réponses cohérentes, enracinées et vivifiées par le “oui” initial.
Directoire pour le ministère et la vie des diacres permanents, Rome, 1998, n°63

Chaque année, il est proposé aux diacres des cours et des séminaires qui leur permettent d’approfondir l’intelligence de la foi dans les domaines de l’Écriture, de la dogmatique, de la vie sacramentelle, morale ou sociale. Les cours et séminaires sont propres aux diacres ou communs avec des prêtres, des laïcs, des séminaristes ou des religieux.

Par cet enseignement enraciné dans l’étude de l’Écriture, « âme de la théologie » [2], les diacres éclairent à la lumière de la Parole de Dieu, les questions contemporaines auxquelles ils sont confrontés dans leur vie et dans leur ministère, nourrissent leur prédication et fondent leur service de la charité dans le mystère du Christ.

La formation permanente des diacres est une exigence humaine qui prolonge l’appel surnaturel à servir l’Église de façon ministérielle et la formation initiale au ministère, à tel point qu’il faut considérer ces deux moments de formation comme un unique parcours de vie chrétienne et diaconale. « A celui qui reçoit le diaconat, s’impose l’obligation de la formation doctrinale permanente, pour compléter et actualiser sans cesse le patrimoine reçu avant l’ordination » [3] de sorte que la vocation “au” diaconat continue et s’exprime à nouveau comme vocation “dans” le diaconat, à travers le renouvellement périodique du « Oui, je le veux », prononcé à l’ordination.
Directoire pour le ministère et la vie des diacres permanents, Rome, 1998, n°63

[1cf. Ratio Institutionis Diaconaïis, les Évêques de France, 2000

[2Dei Verbum, n°24

[3Jean-Paul II

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse