L’Église
Catholique
À Paris

France catholique du 9 juillet 2012 : “Homofiliation contre homo sapiens”

Faute d’idées pour sortir le pays de la crise économique, le gouvernement socialiste précipite des réformes de société — censées ne rien coûter — comme le « mariage » homosexuel. Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, nous appelle à une résistance bien argumentée.

Extrait.

Voulez-vous dire que le «  mariage  » homosexuel tend à détruire le véritable mariage  ?

A l’évidence, même si certains de ceux qui le revendiquent n’en ont pas conscience, ce ne peut être qu’une étape vers d’autres formes de transgressions, actuellement vues comme déraisonnables. Sujet fou, il y a vingt ans, l’idée d’une «  famille homosexuelle  » ne s’est-elle pas imposée comme sérieuse  ? Il n’y a pourtant pas de commune mesure entre le mariage civil fondé sur les repères de la filiation et un «  mariage  » homosexuel fondé sur la soif de reconnaissance sociale et le «  désir  » d’enfants.

Le futur « mariage » entre personnes de même sexe, qu’on annonce irrépressible, est déjà attaqué par les tenants de la bisexualité. Comme certaines ligues libertaires du début du XXe siècle, qui appelaient de leurs vœux une sexualité très précoce pour favoriser l’instabilité des relations et dissuader une fidélité conjugale jugée liberticide, la nouvelle vague de la bisexualité prône désormais des unions à partenaires multiples. Ces unions seraient le meilleur creuset de l’homoparentalité.

Comment les enfants s’en sortiront-ils  ?

Mal. Ces systèmes utopiques avec des adultes multiples exerçant une autorité confuse sur des enfants ont déjà été expérimentés. Je pense aux dérives de communautés fondées sur des utopies spiritualistes ou écologistes. à partir du moment où l’enfant et ses parents ne sont plus unis par le lien de filiation naturelle (qu’il soit biologique ou adoptif) qui préserve au fond l’égalité parents-enfants dans leur accueil réciproque, l’abus peut vite devenir gravissime, qu’il soit psychique, sexuel, etc. Déjà, nous recevons des témoignages poignants autour de la prétendue homoparentalité  : ils montrent à quel point les enfants peuvent souffrir, malgré l’injonction d’aller bien qui leur est faite. Tout cela ne trompe d’ailleurs pas les adultes concernés. Ils sentent au fond qu’avoir privé délibérément leur enfant d’un véritable couple parental fut injuste et s’en culpabilisent.

- Lire l’interview “Homofiliation contre homo sapiens” de Tugdual Derville

Documents et ressources

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse