Gilbert Thévenot : autoportrait

Ordonné diacre pour la paroisse Saint-Séverin le 4 octobre 2008, je vais avoir bientôt 60 ans. Mon épouse Fabienne et moi-même travaillons ensemble dans notre petit atelier d’ébénisterie où nous restaurons des meubles anciens. Nous avons trois grands enfants dont deux mariés et trois petits enfants.

C’est seulement avec mes enfants, leur scolarité et leur appartenance à un groupe scout que je me suis rapproché de l’Église. Depuis les JMJ de 1997 nous nous sommes beaucoup investis dans la paroisse.
Après la demande de notre curé, il m’a fallu un cheminement de 5 ans avant l’ordination. La prière, l’accueil et l’attention des formateurs, les moments de partage entre les postulants et surtout le soutien de Fabienne m’ont permis de dire : me voici.

Depuis qu’est ce qui a changé ?

Rien. Je travaille encore, notre famille est toujours unie, elle s’agrandit même. Nos amis sont restés nos amis. Et tout. En paroisse, avec ma présence à l’autel et une homélie mensuelle. Et surtout les missions reçues.

Missions paroissiales : Baptême et mariage. Et depuis 3 ans je suis aumônier d’une petite communauté Foi et Lumière. Mission diocésaine : Je suis membre de la Commission Diocésaine d’Art Sacré. Missions qui m’ont fait changer mon regard sur le monde du handicap d’une part et m’ont mis à l’écoute des curés désirant embellir leur église et trouver un bon équilibre entre la justesse liturgique et la qualité artistique. Missions qui me permettent, avec l’aide de l’Esprit-Saint, de faire des choses que je ne croyais pas pouvoir faire et de recevoir plus que je ne peux donner.

Regard et écoute également à l’atelier où paroissiens et clients ayant appris mon ministère n’hésitent pas à pousser la porte pour parler d’autre chose que leurs meubles.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse