Méditation : « Il est Dieu, né de Dieu »

Première méditation par Mgr Patrick Chauvet.

Pendant trois semaines, je vous invite à contempler le mystère du Christ pour mieux entrer dans la fête de Noël.

Le symbole que nous proclamons le dimanche, fruit des Conciles Trinitaires de Nicée (325) et Constantinople (381), nous introduit dans le mystère du Christ.

« Un petit enfant, le Fils du Père Eternel » : quel contraste dans cette expression d’un Père de l’Église, Romanos de Mélode. A la fois, la proximité inouïe de Dieu, un enfant, et la transcendance qui nous dépassera toujours, le Fils du Père Eternel. Pour comprendre l’expression “ né de Dieu ”, il faut relire le prologue de l’Évangile de saint Jean : « Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu, et le Verbe était Dieu » (Jn 1,1).

Il nous sera toujours impossible de penser l’engendrement de Dieu, car nous avons besoin des notions de temps et d’espace… Mais en Dieu, point n’est besoin ! Le Père engendre de toute éternité son Fils. Puisque le Père est Père de toute éternité, le Fils est Fils de toute éternité.

Le propre du Père, c’est de se donner totalement à son Fils. Le propre du Fils est de tout recevoir de son Père et d’entrer dans l’obéissance d’amour demandée par son Père.

Le Christ est le Fils de Dieu et Dieu lui-même ; il le redit souvent dans l’Évangile, notamment à chaque fois qu’il utilise le “ JE SUIS ” (Jn 9, 58).

Ainsi, dans la lecture de la Passion selon saint Jean, le Christ à Gethsémani interroge les gardes venus l’arrêter : « Qui cherchez-vous ? ». Ces derniers lui répondent : « Jésus le Nazaréen ». Alors le Christ de dire : C’est moi. « Quand Jésus leur répondit c’est moi, ils reculèrent et ils tombèrent par terre » (Jn 18,6) non pas parce qu’ils se sont pris les pieds dans des racines, mais parce qu’ils se mettent en position d’adoration, car c’est moi ou je suis signifie sa divinité.

Scandale aux yeux des juifs, folie pour les païens, car la révélation de sa divinité se fait sur la Croix : « Quand vous m’aurez élevé de terre, alors vous saurez qui je suis ».

Mais Noël n’a de sens que parce qu’il y a la Croix qui a une ombre qui s’appelle Résurrection.

Dossier pour se préparer à Noël sur
www.paris-fete-noel.fr

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse