L’Église
Catholique
À Paris

L’âme de Madrid

Madrid, une ville « à vivre » autant qu’« à voir » ?

Que voir à Madrid ? La capitale espagnole n’est pas très étendue, elle se compose de plusieurs quartiers très différents, certains modernes avec les immeubles en brique, comme el barrio del Pilar ou de las Musas. D’autres, plus authentiques, comme la Latina, rappellent plutôt l’ambiance « vieille ville » comme on peut connaître dans le sud de la France ou en Italie, avec des petites rues qui s’entrecroisent et des églises à chaque coin, véritables petits bijoux au cœur de la ville.

Madrid se distingue par son urbanisme, avec de grandes places comme la plaza Colon, hommage au fameux conquistador qui découvrit le nouveau monde, ou la fontaine des Cibeles, et de grandes allées comme la Gran Via ou la large Castellana, le long desquelles on se promène le nez en l’air sans se lasser, un peu l’équivalent de nos Champs Elysées.

Madrid a aussi ses beaux quartiers, avec la calle Serrano et les alentours du parc du Retiro. On trouve au cœur de cette capitale des monuments majestueux comme le Palais Royal, symbole de la monarchie encore en place, la banque d’Espagne, la Plaza Mayor, et la Puerta del Sol où l’on mange le raisin aux douze coups de minuit à la Saint Sylvestre, tradition nationale oblige ! Enfin, pour les amateurs d’art et de peinture, il y a l’incontournable musée du Prado et celui de la Reina Sofia plus contemporain.

Mais au-delà de sa beauté architecturale, Madrid est aussi une ville à vivre. La capitale espagnole est unique en son genre par l’esprit ouvert sur la fête qui la caractérise, « caliente » tant par la qualité des relations humaines, que par l’ambiance de chaque quartier. Chacun a sa fiesta del barrio, ses bars où l’on se réunit pour regarder le « futbol » en semaine et où l’on danse vendredi et samedi soir jusqu’au petit matin. Tout contribue à faire de Madrid le berceau de la fiesta : bien sûr les ingrédients de l’art de vivre espagnol sont au rendez-vous, à la fois indispensables et inévitablement clichés comme la sangria, tapas y cañas, le soleil… Mais aussi par l’influence qu’ont sur elle les minorités latinos, issues de la très forte immigration liée à ses relations privilégiées avec ses anciennes colonies du continent sud-américain. Et dans les quartiers comme Sol ou Lavapies, ça se sent, caramba !

Bref, Madrid est fière de son histoire, de sa culture, profondément ibérique, réunissant fondamentalement une joie de vivre et de faire partager cette bonne humeur inébranlable qui fait dire aux madrilène « no pasa nada » (ce n’est pas grave) devant l’adversité et leur permet de rire de tout et de « pasarselo bien » (bien s’amuser) en toute circonstance !

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse