L’archevêque réorganise ses Conseils

P.N.-D. - Vous réorganisez les Conseils qui vous entourent. De quelle façon ?

JPEG - 31.4 ko
Mgr Vingt-Trois, Archevêque de Paris.
© Jean-Michel Turpin

Mgr Vingt-Trois - Vous le savez sans doute, un évêque est assisté de Conseils divers. Certains sont définis par le droit, comme le Conseil presbytéral, le Conseil des consulteurs ou le Conseil diocésain pour les affaires économiques. D’autres dépendent plutôt des besoins du diocèse ou de l’évêque. Pour organiser ceux-ci, l’évêque a une plus grande liberté. C’est ainsi qu’il m’a semblé utile et opportun de restructurer partiellement les Conseils avec lesquels je travaille le plus habituellement. Ils seront désormais au nombre de quatre.

P.N.-D. -Quels sont ces quatre Conseils ?

Mgr Vingt-Trois- Le Conseil des nominations, composé exclusivement des cinq vicaires généraux. Il se réunira environ tous les quinze jours et sera totalement consacré à la gestion des personnes : prêtres, diacres, laïcs en mission. - Le Conseil de l’archevêque, composé des vicaires généraux auxquels se joindront l’économe diocésain, le directeur diocésain de l’enseignement catholique et la déléguée de l’archevêque pour la communication. Il se réunira à peu près tous les quinze jours et sera l’instance de travail sur les projets diocésains et d’évaluation de l’action pastorale. - Le Conseil élargi comprendra les mêmes membres auxquels s’ajouteront huit vicaires épiscopaux. Réuni tous les deux mois, il permettra partage et réflexion dans les domaines de responsabilité des vicaires épiscopaux : analyse des situations, orientations, décisions. - Le Comité d’orientation pastorale, enfin, sera composé des membres du Conseil élargi plus autant de laïcs invités en fonction du sujet à traiter. Il travaillera deux fois par an une journée entière sur le fonctionnement des services diocésains et sur les orientations diocésaines à moyen et long terme.

P.N.-D. - Pourquoi avoir pris cette décision ?

Mgr Vingt-Trois - Après cinq années accomplies comme archevêque, il m’a semblé utile d’ajuster les moyens de gouvernement du diocèse en tenant compte de l’évolution de nos moyens humains et de nos activités. Le programme « Paroisses en mission » met en œuvre une plus grande participation des fidèles au projet et aux objectifs de leur communauté et à leur mise en œuvre. Ce dynamisme a été possible grâce à une implication forte de beaucoup de membres du diocèse. C’est pour accompagner cette évolution que je vise trois objectifs principaux : améliorer la gestion des personnes, prêtres, diacres et laïcs en mission ; avoir une meilleure coordination des services diocésains avec les projets pastoraux ; et associer davantage de laïcs aux délibérations et surtout à la réflexion sur les orientations à long et à moyen terme. Pour progresser dans ces trois directions, il fallait que les objectifs de chaque Conseil soient mieux définis et leur composition mieux adaptée. • Propos recueillis par Ariane Rollier

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse