L’instruction “Donum Vitae” de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Document publié le 22 février 1987.

Introduction

Le don de la vie que Dieu, Créateur et Père, a confié à l’homme, impose à celui-ci de prendre conscience de sa valeur inestimable et d’en assumer la responsabilité. Ce principe fondamental doit être placé au centre de la réflexion, pour éclairer et résoudre les problèmes moraux soulevés par les interventions artificielles sur la vie naissante et sur les processus de la procréation.

Grâce au progrès des sciences biologiques et médicales, l’homme peut disposer de ressources thérapeutiques toujours plus efficaces ; mais il peut aussi acquérir des pouvoirs nouveaux, aux conséquences imprévisibles, sur la vie humaine dans son commencement même et à ses premiers stades. Divers procédés permettent maintenant d’agir non seulement pour assister, mais aussi pour dominer les processus de la procréation. Ces techniques peuvent permettre à l’homme de « prendre en main son propre destin », mais elles l’exposent aussi « à la tentation d’outrepasser les limites d’une raisonnable domination de la nature ». Si elles peuvent constituer un progrès au service de l’homme, elles comportent aussi des risques graves. Aussi beaucoup lancent-ils un urgent appel pour que soient sauvegardés, dans les interventions sur la procréation, les valeurs et les droits de la personne humaine. Les demandes d’éclaircissements et d’orientations ne proviennent pas seulement des fidèles, mais aussi de ceux qui de toute façon reconnaissent à l’Église, « experte en humanité », une mission au service de la « civilisation de l’amour » et de la vie.

Lire la suite sur le site du Vatican

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse