Chapelle des Âmes du Purgatoire à Sainte-Marguerite

La ville de Paris vient d’achever la restauration de la chapelle des Âmes du Purgatoire, située dans l’église Sainte-Marguerite (36 rue Saint-Bernard, 75011).

Elle était destinée à la prière pour les défunts qui expient leurs péchés dans un lieu de souffrance avant d’être admis au Paradis. Cette chapelle fut élevée par l’architecte Victor Louis entre 1760 et 1764, et décorée en trompe-l’œil par Paolo-Antonio Brunetti, s’inspirant de l’Antiquité romaine.

A l’intérieur, au dessus des imposantes grilles noires fermant l’entrée, nous voyons Adam et Ève chassés du Paradis à la suite du premier péché.

En face, l’autel est surmonté d’une grande toile en couleur de Gabriel Briard représentant le Passage des âmes du Purgatoire au ciel. Les corps contorsionnés des défunts sont hissés au ciel par des anges. Aucun saint n’intervient. C’est la prière des fidèles qui joue le rôle d’intercession. La voûte s’orne de caissons à roses en trompe-l’œil imitées du Panthéon de Rome.

Deux grandes scènes imitant les bas-reliefs gréco-romains entourent la salle. Elles illustrent La mort de Jacob en Égypte, et Ses funérailles au pays de Canaan.

Des séries de colonnes cannelées renforcent l’effet triomphal. Entre les colonnes sont dessinées des allégories symbolisant La vanité des biens du monde, ou Les âges de la vie.

Restaurations

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse