L’Église
Catholique
À Paris

Lancement de Mission métropoles : Extraits de l’homélie du Cardinal André Vingt-Trois le mercredi des Cendres à Notre-Dame de Paris

Mercredi 22 février 2012 – Notre-Dame de Paris

« C’est pourquoi le diocèse de Paris a répondu à l’invitation du Conseil pontifical pour la Nouvelle Évangélisation, pour participer au projet “Mission métropoles” pendant les dimanches de carême à la cathédrale. »

Extraits de l’homélie du Cardinal André Vingt-Trois

« C’est maintenant le moment favorable, c’est le maintenant le jour du salut » (2 Co 6, 2). Le temps de carême est le moment favorable où nous sommes invités à la conversion. Se convertir, c’est revenir à Dieu et redonner vigueur à la grâce de la vie baptismale que nous avons reçue. L’évangile de saint Matthieu (6, 1-6.16-18) insiste sur le secret de cette conversion. Le carême est d’abord un temps de conversion intérieure, un appel à notre liberté pour changer notre manière de vivre en particulier par l’aumône, la prière et le jeûne. La manifestation du Règne de Dieu qui vient, c’est d’abord ce renouveau des cœurs.

Mais nous le savons, ce que nous essayons de vivre dans le secret de notre cœur ne trouve son plein achèvement que par sa mise en œuvre dans des actes et dans des manières de vivre. L’ouverture de notre cœur nous conduit à partager réellement ce que nous avons, à prier davantage ou à accepter la privation. Cette manière d’être et de vivre manifeste la réalité de notre conversion intérieure et devient un signe pour ceux qui nous entourent.

C’est pourquoi le diocèse de Paris a répondu à l’invitation du Conseil pontifical pour la Nouvelle Évangélisation, pour participer au projet « Mission métropoles » pendant les dimanches de carême à la cathédrale. L’appel à la Nouvelle Évangélisation est une manière pour nous d’exprimer le renouveau de la foi, qui est le fruit de la conversion. Il ne suffit pas que nous soyons chrétiens dans notre cœur. Il faut aussi que nous acceptions de sortir de nous-mêmes pour partager les fruits de notre conversion au Christ. C’est ce que nous essayons de faire chaque année pendant le carême, et que nous déploierons « hors les murs » à l’occasion du week-end des Rameaux, lors des trois journées de la mission « Hosanna dans la ville ! ».

Durant le Carême, les chrétiens, renforcés dans leur attachement au Christ par la conversion du cœur, se laissent entraîner par l’Esprit pour partager la bonne nouvelle avec ceux qui l’ont oublié, ou avec ceux qui ne l’ont jamais connue. Nous le ferons à travers la lecture de l’Évangile ou des Confessions de saint Augustin, à travers des concerts spirituels, et par l’annonce publique de la Parole sur le parvis de la cathédrale et dans les environs.

Cette initiative se fera parallèlement dans douze métropoles européennes. C’est une manière de nous unir à l’intention du Pape d’aider l’Europe occidentale (en particulier) à reprendre conscience de son héritage chrétien et à mettre en œuvre le dynamisme de cet héritage. Nous ne sommes pas tous appelés à ce genre d’activités, et n’en avons pas tous les capacités ou la disponibilité. Mais nous sommes tous appelés à permettre le renouveau de l’existence chrétienne et à nourrir le dynamisme de l’Église par la conversion de nos cœurs.

André cardinal Vingt-Trois
archevêque de Paris

La Nouvelle Évangélisation

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse