Le Christ nous transmet la Vie

Ce qu’en dit le P. Jacques de Longeaux, coresponsable du département de recherche « Sociétés humaines et responsabilités éducatives » au Collège des Bernardins.

JPEG - 33.5 ko
Photo D.R.

Que nous dit la Bible sur le sens et la nature de la transmission ? Deux moments retiennent particulièrement notre attention.

Le premier est le don de la Loi au Sinaï. Moïse transmet au peuple les commandements que Dieu a inscrits sur les tables de pierre (Ex 24). Israël doit garder dans son cœur toutes les paroles de Dieu et les répéter à ses fils (Dt 6, 7- 8). Chaque génération a la responsabilité de transmettre à la suivante les préceptes de la Loi et de perpétuer la mémoire des hauts faits de la libération d’Egypte. Cette transmission s’accomplit principalement au sein de la famille. Elle passe par la pratique de la Loi dans la vie quotidienne et par une méditation incessante des textes. La transmission est active et dynamique : la Loi s’enrichit des commentaires et des débats qu’elle suscite. L’acte de transmission n’est pas tourné vers le passé : il rend actuel pour la génération présente l’oeuvre divine de salut.

Tournons-nous maintenant vers le Nouveau Testament. La transmission du message chrétien comporte deux dimensions : la proclamation de la Bonne Nouvelle (kéryg - me) et l’instruction sur la foi et sur la manière de vivre appropriée aux disciples du Christ (didachè). Au point de départ : la déposition des témoins oculaires, qui ont été avec Jésus depuis le baptême au Jourdain et qui l’ont vu vivant après sa mort sur la croix (cf. Lc 1, 1-4 ; 1 Co 15, 3- 8). La mission de l’Église est de transmettre la foi en l’annonçant aux hommes de son temps et en catéchisant les enfants. Mais seul Dieu donne la foi. La transmission fidèle passe par un travail incessant d’intelligence de la foi pour répondre aux questions du temps présent.

Jésus, « transmis » aux mains des hommes (Mt 17,22), « transmet » l’Esprit Saint du haut de la croix (Jn 19,30). Ce que Jésus ressuscité communique c’est la Vie (Jn 1,4), et pas seulement un système d’idées. Dans et par l’Église, qui enfante la foi en proclamant la Parole de Dieu et en célébrant les sacrements, le Ressuscité donne l’Esprit qui donne la Vie. C’est pourquoi le premier lieu de la transmission est la célébration de l’Eucharistie. Là, la Parole de Dieu est annoncée ; la Foi est confessée ; la Vie est communiquée ; la Charité est manifestée visiblement, dans la communauté rassemblée. La transmission de la foi en famille, la catéchèse et le catéchuménat, l’évangélisation et l’enseignement, trouvent dans la célébration de l’Eucharistie leur centre, leur source et leur but. •

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse