L’Église
Catholique
À Paris

Le mot du cardinal André Vingt-Trois sur Radio Notre Dame le 13 juin 2011

Extrait

Qu’est-ce que cela montre d’un projet de société de vouloir légiférer autour du mariage homosexuel ?

Cela montre surtout une grande confusion d’esprit parce que ça donne l’impression que le mariage est un droit fondamental, comme si le fait de s’engager dans une institution sociale qui a ses caractéristiques propres était un droit ouvert à tous. Plus précisément, le problème c’est que le mariage n’est pas n’importe quel contrat ou n’importe quelle union. Que des gens de même sexe passent entre eux des contrats, qu’ils soient décidés à les respecter dans le cadre de leur vie privée, c’est très bien. Mais que cela devienne une institution de la République, c’est autre chose. D’ailleurs, on se demande quel intérêt y a-t-il pour des homosexuels de s’appuyer sur l’institution matrimoniale. On ne voit pas très bien quel est le profit qu’ils en tirent sinon une légitimation publique de leur état de vie et de leur préférence sexuelle. Des gens ont un mode de vie sexuelle particulier, c’est possible, mais cela ne justifie pas de faire une loi.

- Écouter le mot du cardinal André Vingt-Trois du 13 juin 2011

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse