L’Église
Catholique
À Paris

Mode d’emploi du parcours spirituel

Comment se servir d’une "marche" ?
Et si le message du pape est trop difficile pour mes jeunes ?
Mon groupe part 5 jours : comment faire ?

Des réponses à ces questions et à quelques autres...

Que trouve-t-on dans une marche ?

« Ouvrez et cultivez un dialogue personnel avec Jésus-Christ, dans la foi. Connaissez-le par la lecture des Évangiles et du Catéchisme de l’Église Catholique. » Fidèle à cette exhortation de Benoît XVI dans son message aux jeunes, chaque marche nous inscrit dans la Tradition vivante de l’Église, laquelle se nourrit de l’Écriture Sainte, la porte et l’actualise dans nos vies : enseignement de l’Église (magistère), paroles de saints, questions et discussion fraternelle.

Une marche est composée de 8 pages :
-  1ère et 2ème pages : introduction à la marche et message du pape ;
-  3ème et 4ème pages : textes de l’Ancien et du Nouveau Testament en lien avec le propos du pape et manifestant l’accomplissement des Écritures en Jésus ;
-  5ème et 6ème pages : choix de textes de la Tradition vivante de l’Église. Le magistère dit la foi de l’Église nourrie de la lecture croyante de l’Écriture sainte, tandis que les paroles de saints montrent comment cette foi a été vécue et mise en œuvre par des hommes et des femmes dans l’histoire ;
-  7ème et 8ème pages : questions et éléments pour prolonger la réflexion et poursuivre cette Tradition vivante de l’Église, par nos paroles et par nos actes.

Comment utiliser ce parcours spirituel ?

Il n’y a pas un seul mode d’emploi. Chacun l’adaptera à ses propres besoins ou à ceux du groupe, ainsi qu’aux circonstances et au programme des JMJ.

Chaque marche offre une nourriture pour la réflexion des pèlerins. Il y a plusieurs portes d’entrée possibles à chaque marche : le message du pape bien sûr, mais aussi les textes bibliques, voire le magistère ou les paroles de saints. Les questions sont là pour susciter la réflexion personnelle de chaque pèlerin mais seront aussi utiles pour animer un groupe de parole. Il serait tout à fait légitime, et même souvent souhaitable, qu’un animateur pastoral sélectionne à l’avance uniquement un ou deux textes d’une marche pour les soumettre à son groupe. De même pour les questions. On peut alors envisager de lire un troisième texte lors d’un temps de prière de groupe, ou lors de la reprise par le prêtre ou l’animateur par exemple.

Une proposition possible serait celle d’un temps spirituel quotidien d’une heure basé sur une ou deux marches. On prie ensemble, puis on lit des textes de la marche, au choix. Chacun médite 15 min à partir des questions puis on partage en petit groupe (avec son voisin en autocar ou bien à 8 ou 10 pèlerins dans un jardin bien ombragé !). L’accompagnateur spirituel du groupe peut ensuite reprendre, recueillir fruits et questions, expliciter des points importants dans un enseignement de 15 min, par exemple. Une prière conclut le tout.

Il est bon de prévoir une répartition des marches et un choix des textes selon la durée du pèlerinage de chaque groupe, quitte à aménager ensuite ce programme en fonction des circonstances :
-  Si vous partez 13 jours, pourquoi ne pas choisir d’avancer d’une marche par jour ? La marche 13, sur la Vierge Marie, peut prendre place le 15 août.
-  En 8 jours, vous commencerez peut-être par les marches 1 et 2 durant le voyage aller. La marche 3 pourrait occuper le 2ème jour. Puis les marches 4 et 5 (jour 3), 6 et 7 (jour 4), 8 (jour 5), 9 et 10 (jour 6), 11 (jour 7). La marche 12 peut être faite dans le car au retour.
-  Pour 5 jours de pèlerinage, vous choisirez un parcours abrégé. Par exemple : marches 2 et 3 (jour 1), 4 et 6 (jour 2), 8 (jour 3), 9 et 10 (jour 4), 11 et 12 sur le chemin du retour. Bien sûr, vous sélectionnez dans les marches les textes que vous voulez.

Dans tous les cas, un bilan-relecture des JMJ est proposé dans ce carnet : il prendra naturellement place durant le trajet du retour.

Puissiez-vous goûter la joie des pèlerins en route vers la Jérusalem céleste durant ces jours où vous « marchez » vers Madrid, « enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi. » !
Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Psaume 121, 1-2

Le parcours spirituel

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse