L’Église
Catholique
À Paris

Questions posées aux chrétiens par les nouvelles quêtes spirituelles

On voudra bien pardonner l’aspect schématique de cet énoncé d’interrogations. Il s’agit d’un inventaire (bien sûr incomplet) de questions posées aujourd’hui par beaucoup de mouvances spirituelles contemporaines.
L’objectif n’est pas de les résoudre ici. Par contre, tous ceux et celles qui auraient des réactions ou des éléments de réponse sont invités à les partager avec nous.

1) Dieu.
Dieu ou le Divin ou le grand Tout ou le Soi ou l’âme du monde ?
Personnel ou impersonnel ?
Père ou Mère – ou les deux ?
Masculin ou féminin – ou les deux ?
Vaste réservoir inépuisable d’énergie ?

2) Jésus.
Fils de Dieu ou maître spirituel ?
Important par sa personne, son action ou son enseignement ?
Sauveur par excellence ou sauveur parmi d’autres ?
Est-il adapté au monde actuel ou a-t-il fait son temps ?
Quel bilan après 20 siècles ?

3) Esprit-Saint
Une énergie subtile parmi d’autres ?
Une énergie comme les autres (Qi chinois, prana hindou) mais portant seulement un nom différent ?
Une énergie originale ? Et en quoi ?

4) Le chrétien
Comment définir l’essentiel de l’identité chrétienne ?
Jésus habite-t-il dans le chrétien ou le chrétien est-il Jésus ?
Le chrétien peut-il devenir Dieu ?

5) L’église catholique
Est-elle épuisée et incapable de renouvellement ?
Est-elle trop centralisée et trop structurée ?
Est-elle trop dogmatique et trop moralisatrice ?
Est-elle trop rationnelle et trop intellectuelle ?
Peut-elle injecter de l’avenir dans notre société ?

6) L’homme holistique
Le spirituel est-il une part essentielle de l’homme ?
Le naturel est-il surnaturel ?
La prière peut-elle guérir ?
Quels rapports entre salut et guérison ?
Quels rapports entre monde spirituel, corps et matière ?
Qu’est-ce qu’une Résurrection de l’homme intégral ?

Voilà donc un ensemble de questions moins banales qu’on aurait pu le croire.
Elles interrogent des points fondamentaux du christianisme : Dieu, Jésus, l’Esprit-Saint, l’identité chrétienne. Même si elles provoquent parfois violemment et injustement l’Eglise catholique, elles peuvent être l’occasion d’une évolution personnelle et collective, et d’un approfondissement du christianisme dans le monde d’aujourd’hui.

Et vos réactions, s’il vous plaît ! Merci.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse